Non, une trentaine de touristes n’ont pas été bloqués sur le sommet du volcan Nyiragongo lors de son éruption

0
251
CNN’s photographer Fabien Muhire took this sharp shot on the flight over Mount Nyiragongo on 30th May 2021

Depuis 5 jours, une publication sur le réseau social Facebook affirme qu’une trentaine de touristes étaient bloqués sur le sommet du volcan Nyiragongo lors de son éruption le samedi 22 mai dernier. Une publication aux chiffres erronés concluent les vérifications menées par Congo Check.

L’auteur de la publication, « Martial Bendelo » a affirmé sur son compte Facebook que ces touristes n’étaient pas descendus suite à un manque de visibilité. Attention c’est une fausse information

« Goma : une trentaine des touristes seraient bloqués au sommet du Nyiragongo. L’éruption leur aurait surpris sur le lieu. Ils seraient encore vivants ne ne peuvent pas descendre par manque de visibilité», a écrit l’auteur de cette publication qui a généré une quinzaine des mentions j’aime sans compter les commentaires.

Pour vérifier cette information, Congo Check est entré en contact avec le Parc National des Virunga(PNVi). Cette institution a, dans un premier temps démenti l’information et précisé qu’il s’agit plutôt 4 touristes et non 30 comme était signalé dans le post a vérifier.

Le parc des Virunga a précisé tout de même qu’il s’agissait de 4 touristes qui étaient sortis sains et sauf quelques heures avant l’éruption du volcan Nyiragongo. Leurs nationalités ne doivent pas être mis à la disposition du public, car c’est contre l’éthique et déontologie du travail.

Contacté, Emmanuel Demerode, conservateur du parc national des Virunga a précisé qu’une équipe a accompagné les 4 touristes du volcan jusqu’à Rumangabo avant de se diriger à Goma pour rentrer dans leurs pays.

« Non, Il y en avait quatre qui ont été évacué ce matin. Une équipe les a accompagnés jusqu’en bas du volcan, ensuite en voiture jusque Rumangabo, et puis par avion à Goma » a-t-il fait savoir

C’est depuis le samedi 22 mai dernier que le volcan Nyiragongo est entré en éruption causant d’énormes dégâts matériels et des pertes en vies humaines au nord de la ville, province du Nord-Kivu.

Tout au long de cette période de crise suite à l’éruption volcanique, plusieurs fausses informations ont afflué sur la toile. Congo Check a lancé le programme #NyiragongoFacts dans le but de tordre la désinformation liée à cette catastrophe naturelle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here