Faux, aucune embuscade n’a été tendue aux experts revenant du sommet du Nyiragongo

0
312
Brasserie et Limonaderie du Rwanda

Une information non sourcée circulait le 28 mai dernier sur les réseaux sociaux (Facebook, Whatsapp, Twitter…) affirmant « une embuscade des présumés éléments de Force Démocratique pour la Libération du Rwanda (FDLR), tendue aux experts volcanologues qui revenaient du sommet du volcan Nyiragongo pour les prélèvements de certaines données » dans la zone de Shaheru, entre Kibati et le volcan Nyiragongo en territoire de Nyiragongo. Méfiez-vous de cette information, qui est fausse d’après les vérification menées par Congo Check.

C’est par exemple Lumière W’Embenu qui écrit sur son compte Facebook « Urgent Goma : Les experts en descendant du Volcan sont tombés en embuscade tendue par les FDLR. Pas de pertes mais pas de perte en vies humaines : ndlr) ».

Cette fausse alerte a généré plus de 20 mentions j’aime et 16 commentaires dans seulement une heure.

D’autres médias en ligne comme grandjournal.net ont relayé l’infox. Mais certains internautes ont partagé un avis contraire dans le commentaire sur le compte de Lumière W’Embenu bien que d’autres sont restés dupes.

L’ICCN dément

Congo Check a contacté Olivier Mukisya, chargé des communications à l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) qui s’occupe de la protection du Parc National des Virunga dans lequel se trouve le Volcan Nyiragongo. Celui-ci dément l’alerte.

« Il n’ya pas eu attaque des FDLR. Il y’a eu seulement vol des planches par quelques jeunes qui se sont enfui à l’approche des gardes de l’ICCN qui accompagnaient les experts volcanologues. Aucun échange de coup de feu n’a eu lieu, ni les volcanologues ni les leurs matériels n’ont été mis en danger », précise-t-il.

L’armée et un expert revenant du volcan parlent de désinformation

Les sources militaires de la 34e région contactées également parlent d’une fausse information. « C’est une fakenews. Il n’ya pas eu embuscade », réagit le major Ndjike Kaiko Guillaume, porte-parole de cette instance militaire au Nord-Kivu.

« Pas d’embuscade ni d’attaque. Ce sont juste de rumeurs » a pour sa part indiqué à Congo Check, l’expert Christopher Horsley, 3D Mapping and volcano access à VolcanoX, qui revenait du sommet du Nyiragongo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here