Cette photo ne montre pas Joseph Kabila en compagnie de Jamil Mukulu, plutôt de Joâo de Matos

0
73

Une ancienne photo est devenue virale sur la toile congolaise. Elle montre Joseph Kabila, ancien président de la République Démocratique du Congo en tenue militaire, accompagnée d’un autre officier. Les internautes qui commentent cette photo d’archives indique qu’elle montre Joseph Kabila, ancien président de la RDC accompagné de Jamil Mukulu, leader des rebelles islamistes de l’Allied Democratic Forces (ADF), auteurs de tueries à Beni. Pourtant, les recherches menées par Congo Check démontrent que sur cette photo, Joseph Kabila était accompagné du général Joâo de Matos, chef d’état-major de l’armée angolaise.

« Alerte de graves révélations. Joseph Kabila, patron des ADF Nalu » écrit une publication, illustrée par la photo, encadrant le visage du général angolais Joâo de Matos avec la description « Jamil Mukulu, chef de rebelles ADF ».

Plusieurs autres publications propagent la photo et lient les tueries de civils dans la région meurtrie de Beni au régime de l’ancien président congolais, aujourd’hui sénateur.

Une photo prise à Matadi lors de la guerre de 1998

En mettant la photo dans les outils de recherche d’images inversées, elle montre des résultats variés notamment d’une vidéo de l’agence de presse américaine Associated Press comme l’illustre ici, le site Les Observateurs de France 24. Ce média explique que la photo qui circule est une capture d’une séquence de la vidéo diffusée dans un reportage d’Associated Press. La scène montre Joseph Kabila, à l’époque chef d’état-major de Forces Armées du Congo (FAC) aux côtés du général Joâo de Matos, son homologue pour l’armée angolaise. À l’époque, la République Démocratique du Congo faisait face à une agression des armées de pays limitrophes de sa partie orientale (Rwanda, Ouganda, Burundi…) appuyées par les rebellions nées dans cette partie du pays. Kinshasa avait fait appel à ses alliés de l’époque dont l’Angola et le Zimbabwe afin de contrer cette menace sécuritaire.

Plusieurs autres images montrent Joseph Kabila aux côtés de Joâo de Matos

Poursuivant la recherche avec les mots-clés « Joseph Kabila, Jamil Mukulu » et « Joseph Kabila, Joâo de Matos »; Congo Check est tombé sur d’autres images sur lesquelles sont visibles les deux officiers de l’armée congolaise et angolaise. À titre d’exemple ce cliché pris à l’aéroport de N’djili. « Joseph Kabila (au centre) avec le général angolais Joâo Matos à l’aéroport de N’djili, le 30 août 1998. Photo : Mark Lepko Collection » peut-on lire dans cet ouvrage.

Il était important de débusquer cette infox vue que plusieurs personnes croiront à une officialisation dans le passé de la coopération entre les forces armées de la République Démocratique du Congo et les rebelles de l’Allied Democratic Forces (ADF). L’absence d’une remise en contexte de cette photo peut influer sur la cohésion de la relation civile-militaire, importante pour étouffer la menace terroriste qui sévit dans la région de Beni, dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo.

Previous articleNon, Ensemble pour la république ne s’est pas retiré de l’Union sacrée
Next articleLa jeune afghane Mahjabin Hakimi n’a pas été tuée par les talibans
Fiston MAHAMBA
K. MAHAMBA WA BIONDI, connu sous le nom de plume "Fiston Mahamba Larousse" est diplômé en sciences de l'environnement et développement durable à l'Institut Supérieur de Développement Rural à Beni. Journaliste basé dans la partie Orientale de la République Démocratique depuis 2012, il s'est forgé dans l'exercice de ce métier après plusieurs formations de journalisme au Deutsche Welle Akademie, le centre de développement médias de la radiodiffusion publique Allemande. En 2018, il s'inscrit à l'École Supérieure de Journalisme de Lille pour parfaire une licence en journalisme multimédia. Ancien officier de communication au sein des Nations Unies, il poursuit un Master2 en Techniques des Métiers de l'Information à l'Université Nazi Boni (Burkina Faso) /Université Lumière Lyon (France). Son livre "Ebola: Fixers, ces boucliers non immunisés" est en cours d'édition. Journaliste et chercheur spécialisé sur la région orientale de la République Démocratique du Congo et les Grands-Lacs africains, ses études se focalisent sur les ressources naturelles, la santé, les conflits... Ses domaines de travail journalistique sont orientés vers l'environnement, le développement, l'emploi, les nouvelles technologies, l'agriculture, la politique, la culture,... qu'il couvre en écriture et images.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here