La jeune afghane Mahjabin Hakimi n’a pas été tuée par les talibans

0
102

Dans une publication datant du vendredi 22 octobre, la page Benin Web TV affirme qu’une joueuse de l’équipe féminine de volley-ball Afghane a été décapitée par les talibans. Un autre compte, Andrew Spingarn, a aussi publié la même information le 21 octobre dernier affirmant la même chose.

Une version démentie par Libération qui a travaillé sur le sujet. « La jeune femme, Mahjabin Hakimi, est en fait morte au début du mois d’août ».

L’on peut lire dans cet article que Mahjabin Hakimi, qui habitait Kaboul, est en fait décédée début août, avant que les talibans ne prennent la capitale afghane (mi-août).

Plusieurs médias crédibles confirment la mort avant l’arrivée de talibans

Sur Twitter, On peut également lire la publication de la journaliste Deepa Parent qui a travaillé avec Libération à vérifier l’information.

Contacté par Congo Check, le comité de protection des journalistes afghans qui travaille sur les questions liées aux médias et aux journalistes, nous a précisé que Mahjabin n’a pas été assassinée par les talibans, mais qu’elle s’était suicidée suite à de problèmes personnels.

Le média AltNews donne également les détails sur le décès de la jeune athlète, dans une publication sur son site.
Ici sur Twitter, elle dément le fait que la mort ait été provoquée par les Talibans.

Dans sa publication du 22 Octobre, le Parisien qui avait dans un premier temps, relayé l’information sur le décès provoqué par les Talibans, est revenu sur sa publication en précisant que la jeune athlète se serait suicidée.

Pour rappel, la capitale afghane est tombée entre les mains des Talibans en date du 15 Aout dernier, et depuis leur arrivée au pouvoir, les talibans menacent de plus en plus les droits des femmes, malgré leurs promesses d’être plus modérés et inclusifs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here