Attention à ce discours faussement attribué à Joseph Kabila sur la tenue des élections

0
208

Mardi 27 juillet, la publication Facebook de la page « L’espace du Président de la République démocratique du Congo », présente un discours de Joseph Kabila dans lequel il aurait déclaré qu’aucune démarche visant à retarder la tenue des élections au pays ne serait tolérée. Le post ajoute que son équipe est à mesure de récupérer le pouvoir mais il souhaite que toutes les démarches entreprises aujourd’hui soient faîtes dans le respect de la loi.

Méfiez-vous, Joseph Kabila n’a pas tenu ce discours.

« Nous n’allons permettre aucune démarche visant à retarder la tenue des élections. Que tout soit fait dans le sens de respecter les lois du pays. Mon équipe est capable de récupérer le pouvoir. Soyons vigilants congolais et congolaises. », note faussement cette publication partagée une dizaine de fois.

Contexte de l’infox

1. La publication est apparue sur la toile mardi dans la journée, alors que les chefs religieux se réunissaient pour l’élection du nouveau président de la Commission électorale nationale indépendante, CENI.

2. La tension était montée d’un cran, des centaines de militants et sympathisants proches de la coalition Lamuka ont assiégé à la même heure le siège de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO). Parmi leurs nombreuses revendications, ils demandaient aux confessions religieuses de ne pas désigner leurs délégués à la prochaine équipe de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), estimant que l’actuelle loi de la CENI ne garantit pas la transparence.

Nous n'allons permettre aucune démarche visant à tarder la tenue des élections.Que tout soit faite dans le sens de…

Posted by L'Espace du Président de la République Démocratique du Congo on Tuesday, July 27, 2021

L’infox, ayant généré près de 300 mentions j’aime a été diversement commentée. Au moins 55 commentaires ont été enregistrés en l’intervalle de 17 heures depuis sa publication. Malheureusement, ce faux discours a été épousé par les internautes : « Mon ex-président, tu étais le premier, le meilleur et le modèle Président de la RDC, soit calme là où tu es. Tu n’as pas exigé l’identification pour les élections mais aujourd’hui c’est le contraire de ce que on entendait. », commente Jacques Akaya.

« Je t’encourage excellence à récupérer le pouvoir, s’ils s’entêtent prend même les armes. », écrit pour sa part Sedar Kibala.

Les sources proches de Joseph Kabila démentent cette information

Approché en premier par Congo check, son chargé de mission insiste que Joseph Kabila n’a pas fait une sortie médiatique : « Il n’a pas fait de déclaration, il n’a pas accordé une quelconque interview à un journaliste ou à la presse. », répond Lubunga Byaombe.

Même réaction du côté de Barbara Nzimbi, sa conseillère en communication : « Joseph Kabila n’a jamais fait cette déclaration. »

L’actualité politique en RDC est dominée par la désignation du nouveau président de la CENI par les représentants de 8 confessions religieuses.

Aucune trace de cette déclaration dans les médias ni sur les réseaux sociaux non plus.

L’Eglise orthodoxe au Congo, l’Eglise de Jésus Christ sur la terre par son envoyé spécial Simon Kimbangu (EJCSK), la Communauté islamique en RDC (COMICO), l’Eglise du Réveil du Congo (ERC), l’Union des églises indépendantes du Congo (UEIC) et l’Armée du Salut ont désigné le candidat de la plateforme des confessions religieuses à la présidence à la CENI. Ce choix n’engage pas les catholiques et les protestants qui veulent avoir des détails supplémentaires sur la moralité et la fiabilité de certains candidats.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here