L’annonce de la certification de l’album Tokooss par Warner Music France est ancienne publication de la FNAC, tirée de son contexte

0
109
  • Une publication sur la page Facebook « Warner Music France », mise en ligne le 19 juillet dernier, affirme que l’album Tokooos, du chanteur Congolais Fally Ipupa est déjà certifié disque d’or. Méfiez-vous, il n’y a aucune preuve factuelle du SNEP qui atteste la certification de cet album. La publication est une reprise d’un ancien post de la FNAC, qui n’a pas malheureusement indiqué le contexte de datation de l’annonce primaire.

« Véritable super star en Afrique, Fally Ipupa mène depuis 2006 une riche carrière solo couronnée de succès. Avec 5 albums à son actif, dont Tokooos certifié disque d’or, des tournées dans le monde entier, des stades de tout le continent africain à l’AccorHotels Arena de Paris complet en passant par les USA, Fally a su transcender les genres et s’élever au-delà même des frontières africaines, mêlant habilement musiques traditionnelles congolaises (rumba, ndombolo) et sonorités plus « pop urbaine » », plusieurs affirmation, dont une fausse, là où l’auteur parle de la certification de Tokooos comme disque d’or.

Une publication virale, qui a généré plus de 1.500 mentions j’aime et partagée une centaine de fois, avec également plus de 500 commentaires.

C’est fort de cette volonté que Fally a développé de nombreuses collaborations sur son album « Tokooos » en 2017 où se côtoyaient Booba, MHD, Wizkid ou encore Aya Nakamura… Fally a développé une direction musicale toujours plus métissée, comme un carrefour culturel entre deux univers, afin de parvenir à un nouveau genre de musique résolument tourné vers la modernité et ouvert sur le monde.

@fallyipupa01 @elektrafrance

Véritable super star en Afrique, Fally Ipupa mène depuis 2006 une riche carrière solo couronnée de succès. Avec 5 albums…

Posted by Warner Music France on Monday, July 19, 2021

Des internautes dupés

En parcourant les 500 commentaires, Congo Check remarque que la plupart des internautes n’ont pas détecté l’infox, et se sont mis à célébrer le disque d’or de la star congolaise.

« Bravo l’artiste et fière d’être une warrior », commente Julie Diomi.

L’une des rares personnes a douté de l’annonce est Gédéon Mawasi qui écrit : « le français est difficile hein? Sérieux. Est-ce que vous avez vu là où Warner a certifié Tokooos disque d’or ? Il a parlé de la carrière de l’artiste en citant quelques œuvres. […] S’il a publié ça, peut-être par ses collaborations avec le SNEP, elle a été informé que l’album est certifié. Donc, c’est au SNEP de publier l’information ».

Aucune annonce du SNEP, ni des preuves factuelles de la certification

C’est le doute de certains internautes qui a poussé Congo Check a lancé la recherche pour vérifier si réellement l’album Tokooos a été certifié.

À cet effet, Congo Check a parcouru les plateformes d’annonce ainsi que le site du Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP), et a remarqué que l’album Tokooos de Fally Ipupa ne figure pas parmi les dernières certifications et aucune annonce de ce genre n’y est visible, jusqu’à ce 27 juillet 2021.

Le 27 novembre 2020, Congo Check avait encore travaillé sur le même sujet quand les rumeurs de la certification de cet album circulaient pour la première fois.

Le SNEP avait affirmé que le processus est automatisé, alors que l’équipe de Fally affirmait n’avoir aucune notification quant à ce.

« Je ne sais pas d’où ça sort. Le processus est automatisé. C’est moi qui saisis les certifications mais je ne suis pas au courant pour ce qui est de cet artiste », déclarait à Congo Check Valérie Deté, membre de l’équipe de certification du SNEP. L’article est lire ici.

En effet, Warner Music France a repris un paragraphe contenant l’infox, paragraphe qui avait déjà circulé dans les médias en 2020.

Ce paragraphe repris dans le dernier article de Congo Check sur me même sujet, figurait dans une bande publicitaire du FNAC, à l’annonce de la sortie de Tokooos 2, le 18 décembre 2020.

Une infox qui était nuisible

Dans sa mission, Congo Check veut réduire sensiblement la capacité de nuisance des fausses informations, qui si elle ne sont pas prise en charge, ont une influence directe ou indirecte sur le climat social.

Pour le cas de Fally, des fans non avertis garderaient en tête que leur artiste a un disque d’or, avec son album Tokooos 1, et la désinformation serait facilement entretenue et propagée dans la communauté, chose qui créerait un climat de méfiance entre eux et ceux qui soutiennent d’autres artistes qui sont rivaux de Fally Ipupa.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here