Sur TV5, Adolphe Muzito n’avait pas promis de créer de l’insécurité afin d’écarter les investisseurs

0
269

Depuis samedi 24 avril, des publications sur Facebook affirment que l’ancien Premier ministre congolais et cadre de Lamuka, Adolphe Muzito avait déclaré sur TV5 Monde qu’il allait créer de l’insécurité en RDC, pour empêcher l’arrivée des investisseurs étrangers. Méfiez-vous, c’est une infox basée sur une torsion des propos de cet ancien Premier ministre Congolais.

« Nous avions tous suivi Muzito sur TV5 disant qu’ils vont créer l’insécurité sur le territoire national pour empêcher la venue des investisseurs. Aujourd’hui ce même groupe marche contre leur propre plan d’insécurité. », note faussement la publication de Celine Lapatriote.

🔴 Ns avions ts suivi Mozitu sur TV5 disant qu'ils vont créer l'insécurité sur le territoire national Pr empêcher la…

Posted by Celine Lapatriote on Saturday, April 24, 2021

« A l’époque tout le monde avait suivi l’intervention du député Adolphe Muzito sur TV5 disant qu’ils vont créer l’insécurité sur le territoire national, et aujourd’hui du coup, le même groupe veut marcher contre leur propre plan d’insécurité. », lit-on aussi sur le post de Lisette Lisa Mongendu partagé plusieurs dizaines de fois.

General Kasongo alobi: à l'époque tout le monde avait suivi l' intervention du deputé Adolph Mozitu sur TV5 disant qu'…

Posted by Lisette Lisa Mongendu on Saturday, April 24, 2021

Rien que qu’à eux, les deux post ont généré plus de 13 mille vues. Sur Twitter, plusieurs internautes se sont appropriés ces propos en collant les dernières crises d’insécurité à cette fausse déclaration.

Des internautes en colère après avoir lu

Cette infox, ayant généré plus de 200 mentions j’aime, a été diversement commentée. Dans le lot de 36 commentaires, on constate l’enthousiasme des internautes qui affirment d’ailleurs que Muzito et Fayulu seraient à la base de l’insécurité dans l’est de la RDC.

« Ce sont les insensés ! et parfois ils sont en complicité avec les habitants de Beni pour créer l’insécurité dans le pays. », s’énerve André Ngalamulume. A Kalao Kalala d’asséner : « Ils vont jurer. Un caporal de la police m’a aidé en giflant Fayulu. »

« Maman Lisette, petit à petit nous avons compris qu’il ya deux groupes qui ne veulent pas voir le sourire des congolais (Lamuka et la Cenco) mais avec le temps, ils auront la honte », commente Mangala Kabala.

Les recherches menées par Congo check ont permis de conclure que l’acteur politique congolais, et Adolphe Muzito n’a jamais tenu ces propos sur TV5 Monde.

Approché par Congo check, le responsable de la rédaction de TV5 Monde parle d’une fausse information :

« C’est la première fois que j’entends parler de ça. C’est évidemment faux et facile à vérifier : toutes les interventions de Muzito chez nous sont sur internet. », répond Ousmane Ndiaye, rédacteur en chef de TV5 Monde.

Même réaction du côté de Muzito, qui reconnaît plutôt avoir déclaré que l’illégalité et l’illégitimité des institutions en RDC, pourra conduire le pays dans une situation « d’instabilité politique »

« Non, Je n’ai jamais déclaré que je vais instaurer de l’insécurité à travers le pays. C’est de l’amalgame. Bien au contraire nous, nous nous battons pour obtenir que l’est de la République soit sécuriser par ceux qui détiennent le pouvoir. Je me souviens avoir dit que l’illégitimité et l’illégalité dans le pays pourrait mettre le pays dans une situation d’instabilité politique. », réagit à Congo check, Adolphe Muzito, cadre d’une des plateformes Lamuka, avec Martin Fayulu.

Congo check a auditionné cette vidéo qui date de février 2019 :

« Nous n’avancerons pas avec Félix Tshisekedi. Avec toute l’insécurité qui va se manifester à travers le pays, avec l’instabilité politique, aucun investisseur ne viendra dans notre pays pour mettre son argent. Il y aura un front social qui fera qu’il soit obligé de venir négocier afin qu’on trouve une solution à la crise de légitimité. », disait Adolphe Muzito. Dans ces propos, Adolphe Muzito ne s’approprie pas la création d’une quelconque insécurité.

Vous pouvez retrouver cette vidéo ici https://www.facebook.com/watch/?v=315994229051004

Pour réclamer le retour de la paix dans l’est du pays, la formation Lamuka, aile Muzito et fayulu avait prévu une marche nationale au 24 avril dernier. Celle-ci ne s’est pas déroulée comme il se devait. Dans plusieurs provinces y compris à Kinshasa, elle a été interdite pour raison de la Covid-19. Mais dans la capitale, en dépit de cette interdiction, des dizaines de manifestants se sont rassemblées autour de Martin Fayulu pour tenter de tenir la manifestation, sans succès. Ils ont été dispersés par la police à coups de gaz lacrymogènes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here