Faux, Moïse Katumbi n’a pas exprimé son intention de renoncer à la présidentielle 2023

0
132


En septembre dernier, l’internaute « Lisette Lisa Mongendu », a écrit sur sa page Facebook que le leader du parti politique Ensemble pour la république, Moïse Katumbi, a renoncé à la présidentielle de 2023.
Selon ce post, l’idée était exprimée à l’issue d’un tête à tête qui avait opposé Katumbi à l’ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer, une rencontre qui avait eu lieu jeudi 9 septembre à Kashobwe, village de Moïse Katumbi localisé à 350 kilomètres de la ville de Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga. Méfiez-vous, il s’agit d’une infox. Moïse Katumbi n’a jamais dit qu’il renoncerait à la présidentielle de 2023.
« Mike Hammer est passé par cette route. Présidentielle 2023, Moïse Katumbi renonce. Poussé par l’aile gauche de son parti, le leader d’Ensemble renoncerait à la présidentielle de 2023 nous renseigne une source bien informée du camp Katumbiste », note faussement cette publication.



L’infox, ayant généré 96 mentions j’aime a été diversement commentée. Parcourant une cinquantaine de commentaires, plusieurs internautes ont gobé cette information : « Pour l’amour et le développement du pays. Il ne pas donné à tout le monde d’être Président. Pour que ce pays avance, qu’il fasse du business et crée les entreprises », commente Kasongo Kasumpa. Fils Esaie, va jusqu’à affirmer que Katumbi va soutenir la candidature de Félix Tshisekedi : « Vous commencez à comprendre maintenant qu’il va soutenir la candidature de Félix à 2023 », note t-il.
Aucune source dans le camp Katumbi ne confirme cette information
D’abord ses proches dont Salomon Idi Kalonda et Abel Amundala, tout deux parlent d’une fausse information :
« C’est faux, une déclaration comme ça vous pensez que ça va passer inaperçue ? Si il a fait une déclaration vous allez entendre sa voix, mais cette information n’a pas de sens, c’est du théâtre », répond à Congo check, Salomon Kalonda, conseiller politique de Moïse Katumbi. À Amundala d’asséner : « Non, il ne s’est pas encore prononcé sur ça », note Abel Amundala, proche de Katumbi et son conseiller en charge de la jeunesse.
A propos de sa candidature à l’élection présidentielle de 2023, voici ce que Moïse Katumbi avait dit au journal jeune afrique, dans une interview accordée en août dernier:
« Si j’avais déjà décidé de me présenter en 2023, je le dirais ouvertement. La décision n’a pas encore été prise, ni dans un sens ni dans un autre. Aujourd’hui, je suis à la tête d’Ensemble. Nous avons des instances, dont un comité directeur et un bureau politique. La décision ne pourra donc être prise qu’à l’issue de notre congrès et de manière collective ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here