Aucune preuve n’atteste l’existence d’un trafic de ressources naturelles et armes entre la rébellion CPC et MINUSCA

0
52
  • Dans un post publié le 18 mars sur la plateforme « Cercle de réflexion pour l’essor de Centrafrique », l’internaute Marina Tremblaye affirme que l’un des éléments de la rébellion de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) Yusef Saeed, déclare dans une vidéo que la CPC paie de l’Or et des diamants à la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA), en contrepartie des armes.

Ceci est une fausse information concluent les investigations menées par la rédaction de Congo Check. Aucune preuve matérielle ne démontre que la mission des nations unies en République centrafricaine collabore avec les groupes armés présents sur le sol centrafricain et son implication dans des trafics mafieux liés aux ressources naturelles et aux armes.

Dans ce post de l’internaute marina Tremblay publié le 18 Mars dernier sur la plateforme Cercle de Réflexion pour l’Essor de la Centrafrique, il est fait mention que selon Yusef Saeed un centrafricain âgé de 18 ans, « les bandits de la coalition pour la paix et le changement (CPC) paient de l’Or et des diamants à la MINUSCA pour qu’ils se procurent des armes » lit-on dans cette publication, disponible sur ce lien.

L’ONU indique qu’elle ne vend pas des armes, mais enquête si ses agents sont impliqués dans des trafics

À ce qui concerne l’indexation sur la vente des armes aux groupes armés par la MINUSCA, son porte-parole affirme que son institution ne vend pas des armes aux groupes armés présents sur le sol centrafricain. Mais renchérit ce dernier, chaque fois qu’il y a des actes d’indiscipline, la MINUSCA mène des enquêtes pour situer les responsabilités.

« Nous ne vendons pas d’armes aux groupes armés. Au moment de la rotation, ces casques bleus repartent avec leurs équipements et ceux qui arrivent viennent avec les leurs. Il n’y a pas de vente d’armes contre de l’Or ou du diamant, comme les gens veulent le faire croire. Et à chaque fois qu’il y a des actes d’indiscipline signalé contre un membre de notre personnel, nous menons des enquêtes pour situer les responsabilités », a déclaré le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Montéïro dans un entretien avec Congo Check.

Informations sans base factuelle

Même son de cloche émis par Charles Bambara, directeur de la communication et de l’information stratégique de la mission onusienne en congé depuis Londres contacté par la rédaction de Congo Check, qui indique que ces fausses informations ne tiennent pas sur des bases factuelles.

« C’est une information fausse et érronée, car le mandat de la MINUSCA consiste à protéger les populations civiles sur l’ensemble du territoire centrafricain, à accompagner les actions de la restauration de l’autorité de l’Etat. En sus de cela, nous avons la mission de protéger aussi les institutions républicaines, dûment établies », a déclaré Charles Bambara.

Les recherches de Congo Check, avec les mots-clés ( Yusef Saeed, Centrafrique, MINUSCA, Diamant, Or… ) relatifs à cette infox n’ont pas mené vers la vidéo mentionnée par linternaute. À la place, elle illustre sa publication par des photos.

Cette fausse information a été publiée au moment où, les forces des armées centrafricaines et leurs alliées venus de la fédération de la Russie et du Rwanda mènent une vaste opération de traque contre les rebelles de la CPC, sans l’implication de la MINUSCA. C’est ainsi que certains internautes publient des fausses informations ou des déclarations sans base factuelle, dans l’optique de dénigrer l’image de la mission onusienne présente en République centrafricaine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here