HomeFact-check3PFCPAucune preuve n’atteste que les hommes armés arrêtés en RCA tentaient un...

Aucune preuve n’atteste que les hommes armés arrêtés en RCA tentaient un coup d’Etat

-

Lundi 21 février 2022, 4 hommes armés ont été arrêtés par les services de sécurité centrafricains à l’aéroport Bangui Mpoko. Des publications affirmant que ces hommes ont été arrêtés alors qu’ils tentaient un coup d’Etat. Aucune preuve n’atteste cela.

Attribuant la nationalité française aux hommes arrêtés, l’internaute Christian Alladem a jusqu’à dire que bientôt la France sera considérée comme État terroriste. « Alerte ! Bientôt la France va être un État terroriste. Elle veut oser faire un coup d’Etat en RCA à Bangui », dit-il.

ALERTE ! DANS BIENTÔT LA FRANCE VA ÊTRE UN ÉTAT TERRORISME. ELLE VEUT OSER FAIRE COUP D'ETAT EN RCA( BANGUI).

Posted by Christian Alladem on Tuesday, February 22, 2022

« Breaking news coup d’Etat manqué en RCA. Tentative d’assassinat du Président Touadera à l’aéroport de Bangui-Mpoko par 4 légionnaires français et 6 snipers. Tous arrêtés et identifiés par la sécurité », lit-on sur la page MENO TV.

🟥🟥🟥🟥🟥 BREAKING NEWS COUP D'ÉTAT MANQUE EN RCA Tentative d'assassinat du president Touadera à l'aeroport de…

Posted by MENO TV on Monday, February 21, 2022

L’information sur cette arrestation détournée par les internautes en RDC

« Tentative d’un coup d’Etat en Centrafrique les images d’arrestations et la possession d’armes en RDC avec Fatshi béton. Seul François Beya arrêter pas même une bougie à sa possession et vient la manipulation de l’information oh tokangi boye libérée le monsieur vous êtes des amateurs », lit-on sur la page ‘‘Les amis de Moïse Katumbi USA et Canada’’

TENTATIVE D’UN COUP D’ÉTAT EN CENTRAFRIQUE LES IMAGES D’ARRESTATIONS ET LA POSSESSION D’ARMES EN RDC AVEC FATSHI BETON…

Posted by Les Amis de Moise Katumbi USA et Canada on Wednesday, February 23, 2022

Congo Check a vérifié auprès de plusieurs sources indépendantes dans le but d’éclairer sur ce sujet en parcourant le communiqué de presse de la cour d’appel de Bangui à ce sujet. Le tribunal de grande instance a rendu public les premiers éléments qui n’ont pas impliqué directement ces hommes dans un coup d’Etat.

Des sources judiciaires de la RCA et l

« Cour d’appel de Bangui, le tribunal de grande instance de Bangui, Parquet du procureur. Un véhicule suspect habitant 4 hommes armés habillés en treillis sans coiffure, … Les premiers éléments d’enquête ont révélé que les quatre militaires sont de nationalité française, italienne, Bulgare, et Roumaine. Ce sont des éléments de la MINUSCA. Ils ont choisi d’utiliser un véhicule banalisé. Le parquet a décidé d’ouvrir une enquête à ce sujet », peut-on lire dans ce communiqué signé par le magistrat Laurent Lenga.

L’Ambassade de France en République centrafricaine a dans un communiqué de presse précisé que ces hommes font partie de l’équipe de protection rapprochée du général Marchenoir, chef d’état-major de la Force de la MINUSCA.

« L’équipe de protection rapprochée du général Marchenoir, chef d’état-major de la Force de la Minusca, composée de quatre militaires français, a été arrêtée cet après-midi à l’aéroport de Bangui. Ces 4 officiers de sécurité escortaient le Chef d’état-major de la Force de la Minusca pour prendre le vol Air France avec leur équipement professionnel. L’Ambassade de France regrette vivement cet incident. Elle condamne son instrumentalisation immédiate sur certains réseaux malveillants et la désinformation grossière à laquelle elle donne lieu », précise le document.

La mission des Nations Unies en RCA a également réagi sur cette arrestation: « La MINUSCA poursuit ses contacts avec les autorités de la RCA à propos de la détention des 4 membres de son personnel, arrêtés le 21 février à Bangui. Ces 4 agents ont été recrutés par l’ONU pour assurer la protection du Chef d’état-major de la Force de la Mission », a précisé la MINUSCA lors d’une conférence de presse.

Se prononçant sur l’incident António Guterres, Secrétaire général de l’ONU s’est dit préoccupé par la tournure de l’incident.

« Antonio Guterres condamne fermement l’arrestation de 4 membres de la MINUSCA. Ces 4 personnes ont été arrêtées par la gendarmerie, sans respect de la procédure spécifique établie par l’Accord sur le statut des forces », dit-il.

Le 18 février 2022 Facebook a publié son rapport sur les comportements inauthentiques coordonnés de janvier 2022 qui relate la suppression d’un réseau en Russie qui ciblait plusieurs pays d’Afrique. « Nous avons supprimé un réseau de 3 comptes Facebook exploités à partir de Saint-Pétersbourg en Russie ciblant plusieurs pays d’Afrique dont le Nigeria, le Cameroun, la Gambie, le Zimbabwe, et le Congo. Nous avons détecté et investigué cette opération dès sa mise en place. Nous avons ensuite partagé les informations dont on disposait avec les forces de l’ordre, les décideurs politiques, et nos pairs d’industrie. Ces usurpateurs malveillants mènent des opérations basées sur un vaste réseau de faux comptes, induisant de vrais utilisateurs en erreur à travers des publications, commentaires, et création de pages. Ces campagnes fallacieuses ciblent souvent des personnalités de haut niveau telles que des influenceurs ou journalistes » détaille le communique issu du rapport intégral de Facebook que vous pouvez télécharger ici.

Avis de Congo Check à la communauté en ligne en République Démocratique du Congo, en République Centrafricaine, au Congo-Brazzaville et en Afrique Francophone: Si votre contenu est étiqueté comme faux, partiellement faux, contexte manquant, photo ou vidéo retouchée... ne le supprimez surtout pas ! Modifiez le, avec la mise à jour de l'article de vérification que nous mettons à votre disposition, puis signalez-le nous ! Ou alors faites un recours si vous pensez que notre article de vérification ne contient pas assez d'éléments factuels capables d'appeler à la modification de votre contenu. Notre équipe sera ainsi saisie et procédera à la levée du tag ou vous fournira plus d'assistance dans la compréhension du contexte autour de votre contenu ! En supprimant le contenu, nous ne pourrions malheureusement plus rien faire et la sanction restera !

Daniel Michombero
Journaliste multimédia, basé en République Démocratique du Congo. Blogueur et fixer. Éditeur à libregrandlac.com, A Ouraganfm.cd, A Diaspora Positive Magazine, Membre de habarirdc.net et congocheck.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LATEST POSTS

Un drone indigène de l’armée taïwanaise faussement présenté comme celui du M23 en RDC

La tension entre Kinshasa et Kigali depuis la résurgence du mouvement rebelle du M23 s’accompagne de plus en plus des infox sur internet. Une photo...

Ce communiqué attribué au Rwanda, exigeant du Congo le mixage FARDC et M23 est trafiqué !

Au plus fort des tensions diplomatiques entre Kinshasa et Kigali, un communiqué attribué Rwanda est largement relayé sur les réseaux sociaux. Il renseigne que Kigali...

Cristiano dans la salle VAR lors du match entre l’Argentine et l’Arabie Saoudite ? C’est un photomontage

Les matchs de la Coupe du monde Qatar 2022 bénéficient de l’Assistance vidéo à l’arbitrage (VAR). Le mardi 22 novembre 2022, l’Argentine perdait face à...

Attention satire, Cristiano Ronaldo n’a pas sorti d’album

Une publication annonçant la sortie de l’album du joueur portugais Cristiano Ronaldo fait le tour des réseaux sociaux. Partagée sur la page « Messi•Fans-Argentina&BARÇA ,...

Follow us

17,027FansLike
5,170FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Most Popular

spot_img