RCA-Aucun élément n’approuve le décès d’Ali Darass, chef rebelle de l’Union Patriotique pour la Centrafrique

0
946
  • Publiée par le quotidien centrafricain privé indépendant « Médias+ » N° 2523 du 04 février 2021, cette information est devenue très virale sur les réseaux sociaux voire de bouche à oreille dans les arrondissements de Bangui.

L’information affirmant que : « Bonne nouvelle de Bambari le mercenaire peul nigérien Ali Darass est vraiment mort et inhumé nuitamment » est une fausse information confirment plusieurs sources indépendantes jointes par le desk de Congo Check en République Centrafricaine.

CENTRAFRIQUE – BONNE NOUVELLE DE BAMBARI : LE MERCENAIRE PEUL NIGÉRIEN ALI DARASS EST VRAIMENT MORT ET INHUMÉ…

Publiée par Cyrus Sandy sur Jeudi 4 février 2021

Ali Darassa est bien et bel vivant selon le troisième Imam de la mosquée centrale de Bambari et les autres sources consultées.

Dans le cadre de la vérification des faits notre équipe a contacté Oumar Abdou, troisième Imam de la mosquée centrale de Bambari qui affirme que le chef rebelle Ali Darass est bien vivant et il a fait son apparition dans la ville de Bambari.

« Il a fait une apparition dans la ville de Bambari équipé de six véhicules avec ses garde du corps, il a sillonné PK0, le centre-ville, quartier Adji vers Kidjigra et derrière la mairie pour rassurer les habitants qu’il est en vie, qui était malade et il a repris la santé. Donc il est en vie dans la ville de Bambari en installant même son état-major» a-t-il affirmé.

Dans le même cadre de vérification notre équipe a pu par ailleurs contacté le porte-parole de l’UPC d’Ali Darass qui dément formellement cette information et confirme qu’il est bien vivant.

D’après une autre vérification, l’information sur la mort de ce chef rebelle est une fausse nouvelle. Ali Darass est bien et bel vivant selon le réseau de sécurité humanitaire ( un canal de sécurité pour les ONG en RCA permettant de vérifier les informations qui circulent) et certifiée par plusieurs sources habitant la ville de Bambari.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here