Presse : le TGI/Gombe n’a pas (encore) annulé l’élection de Jean-Marie Kassamba à la tête de l’UNPC/Kinshasa

0
248

Sur Facebook, l’internaute Lisette Lisa Mongendu affirme que « le journaliste Jeff Kaleb Hobiang vient de gagner le procès au TGI Gombe contre le président de l’UNPC Kinshasa, Jean Marie Kasamba ». Selon son post, l’élection de Jean Marie Kassamba à la tête de cette section de la corporation des journalistes est donc annulée. Attention, cela n’est pas vrai.

Yessssssssss kamata bisous mon frère#RDC: #JUSTICE.Le journaliste Jeff Kaleb Hobiang vient de gagner le procès au TGI…

Posted by Lisette Lisa Mongendu on Monday, October 25, 2021

Ce post partagé 28 fois a suscité de l’enthousiasme auprès des internautes qui ont salué « la victoire l’Etat de droit ». Aleumba Patrick a proposé que ce genre de décisions soient étendue « aux élections présidentielles et législatives ». Pratiquement personne n’a mis en doute cette information.

La justice dément, la partie impliquée aussi

Contactée, l’UNPC a démenti l’information, précisant que le procès vient à peine de démarrer. « Ce n’est pas vrai. Le procès est à son début et le verdict n’a pas encore été rendu », a expliqué Jean-Marie Bassa, président de la commission d’identification professionnelle à l’UNPC.

La version a également confirmé par Angèle Mvutu, greffière au TGI/Gombe. « Le verdict n’a pas encore été rendue, ce sera fait le mois prochain. Cependant, le ministère public a demandé et obtenu du Président du Tribunal la suspension de Jean-Marie Kassamba de ses fonctions, c’est une mesure conservatoire ». Commentant cette mesure, Joël Diawa, journaliste spécialisé dans les matières juridiques, a fait savoir que le verdict pourrait intervenir dans 2 semaines et peut aller dans un sens comme dans l’autre.

Réélu à la tête de l’UNPC/Kinshasa le 9 juillet 2021, Jean-Marie Kassamba est poursuivi par le journaliste Joseph Kazadi. Ce dernier accuse Kassamba de violation de la Constitution congolaise et du règlement intérieur de la corporation mais également d’avoir postulé à la tête de l’UNPC/Kinshasa tout en détenant la nationalité française.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here