Méfiez-vous de cette fausse mise en garde de Joseph Kabila au sujet de Célestin Tunda ya Kasende

0
37

Un contenu publié sur la page Facebook Kin One-News affirme que Joseph Kabila prévient qu’il y aurait des graves conséquences au cas où l’on toucherait à Célestin Tunda ya Kasende.  La publication qui a généré plus de 2, 6 k et 540 réactions soutient que Joseph Kabila évoque la bonne gestion de l’ancien ministre Congolais en charge de la Justice. Attention, c’est une fausse information. 

« Le président honoraire Joseph Kabila prévient qu’il y aura des graves conséquences au cas où on touche Célestin Tunda ya Kasende.

Kabila déclare : Chers Congolais je vous prévient que le Congo subira un chaos jamais vu dans l’histoire au cas où on touches Célestin Tunda, cet homme de bonne foi et très honnête est le seul qui pourra mieux gérer la justice de ce pays que qui que ce soit, c’est grâce à lui que nous sommes tous en sécurité face à cette justice qui ne condamne que les innocents, si vous voulez rester en paix, ne touchez sous aucun prétexte un seul de ses cheveux, tout celui qui agira différemment provoquera une guerre incessante et chaque commune de ce pays n’aura pas moins de 20 deuils par quartier. Ne faites pas la sourde oreille, sinon il y aura des graves conséquences. Je veux que ce message soit partagé afin d’avertir tout le monde. Source : www.kinone-news.com/77155396625/kabila-celestin.html http://www.mediacongo.cd/kabila-previent-a-tout-celui », lit-on sur la page Kin One-News. 

Le président honoraire Joseph Kabila previent qu'il y aura des graves conséquences au cas où on touche Célestin Tunda ya…

Publiée par Kin One-News sur Jeudi 2 juillet 2020

Certains internautes ont cru à cette publication, c’est le cas de Katata Makoro Timothée.

« Mobutu disait à son temps: ma tête coûtera chère. Malheureusement, il est parti sans trompette ni tambour. Les prophéties des hommes ne sont pas les prophéties de Dieu », dit-il. 

« Tu te fais des utopies, ce n’est pas aujourd’hui que tu as pensé à faire mal au Congolais mais tu n’y as jamais arrivé Dieu est au contrôle de son peuple tu te casse le cerveau pour rien tu avais acheté des armes pour tuer ses peuples tu n’as pas arrivé mais tu t’entêtes toujours ne te fatigue pas tu en auras pour ton compte, » note Honos Nyengele

D’autres ont, dans leurs commentaires émis des doutes par rapport à cette information. C’est comme Lebon Musinwa qui appelle l’auteur de la publication à vérifier ses informations avant de les mettre sur les réseaux sociaux.

« Peuple congolais soyons mâture, comment est-ce que nous avons déjà oublié le charisme de notre président honoraire JKK ? Il faut vérifier avant de publier des informations sur les réseaux sociaux. Depuis quand nous l’avons entendu tenir de tels propos incendiaires ni devant les cadres du FCC ni devant la presse? Ces propos ne sont pas de notre président honoraire JKK mais vous voulez seulement le discrédité », commente-t-il. 

Les medias cités ne reconnaissent pas cette information

Pour vérifier cette information, Congo Check a vérifié le contenu de l’information suivant les liens indiqués par l’auteur de la publication.  Nous n’avons rien trouvé sur les médias : kinone-news.com et mediacongo.cd. Ces deux médias Congolais ne reconnaissent pas le contenu.

Joseph Kabila n’a jamais tenu ces propos

Contacté Barnabe Bin Karubi, conseiller diplomatique de joseph Kabila, dément l’information.

« Joseph Kabila ne s’est pas confié à la presse ni faire de déclarations depuis plusieurs mois. Il n’a jamais tenu ces propos. C’est une fausse information », confie à Congo Check Barnabe Karubi.

Célestin Tunda ya Kasende avait démissionné en juillet 2020

Evoquant des raisons personnelles, Célestin Tunda Ya Kasende avait remis sa démission au premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba samedi 11 juillet. 

« J’ai eu à faire un examen personnel de la situation de l’aire pour lui remettre officiellement ma démission en tant que ministre de la justice.  Merci au président de la république et au premier pour la confiance placée en ma personne. Je pars du gouvernement avec la conviction que le ministère de la justice a apporté une pierre à l’édifice de la consolidation de l’État des droits dans notre pays », avait-il dit. 

Samedi 27 juin, le vice-Premier ministre en charge de la Justice, Célestin Tunda Ya Kasende, avait été arrêté et conduit au bureau du procureur général près la Cour de cassation, dans la commune de la Gombe, avant d’être libéré quelques heures plus tard.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here