Faux Diamond Platnumz n’est pas le musicien le plus vu de toute l’Afrique et à avoir plus d’abonnés sur Youtube

0
117
  • Une publication sur le réseau social Facebook annonce que l’artiste musicien tanzanien Diamond Platnumz est devenu le musicien le plus vu de toute l’Afrique et à avoir plus d’abonnés sur Youtube. Congo Check qui a consulté quelques chaînes YouTube d’autres artistes africains prouve que cette déclaration est fausse et risque d’induire en erreur plusieurs internautes atteint par cette publication dans leur classement d’artistes africains en notoriété sur la plate-forme Youtube.

Mohamed Ramadan et Saad Lamjarred devancent largement Diamond Platnumz

L’égyptien Mohamed Ramadan (plus de 4 milliards de vues sur YouTube)

De son côté, le marocain Saad Lamjarred, récemment aperçu en studio avec le congolais Fally Ipupa, cumule plus de 3,5 milliards de vues sur sa chaîne YouTube.

Diamond Platnumz n’est pas également le musicien africain avec plus d’abonnés sur Youtube

Les deux artistes cités ci-haut dépassent également Diamond en nombre d’abonnés sur YouTube allant jusqu’à plus de 13 millions alors que l’artiste Tanzanien en a 5,9 millions.

La publication de ce faux classement suit la polémique qui gangrène l’univers de la musique congolaise autour de la valeur du streaming dans ce domaine.

Plusieurs artistes congolais, qui jadis étaient focalisés à la production physique de leurs œuvres se tournent actuellement dans le streaming et la présence virtuelle. Beaucoup de membres de la communauté en ligne de la République Démocratique du Congo n’ont pas encore maîtriser le fonctionnement de ce nouveau mode de consommation de la musique. D’où la diffusion d’informations erronées sur ce sujet contribuerait à causer une énorme ignorance du public sur cette évolution technologique.

Previous articleAfrima 2021: En plus de Fally Ipupa, Majoos et Koffi Olomide également primés
Next articleFaux, le président Félix Tshisekedi ne s’etait pas rendu en cachette en Suisse
Fiston MAHAMBA
K. MAHAMBA WA BIONDI, connu sous le nom de plume "Fiston Mahamba Larousse" est diplômé en sciences de l'environnement et développement durable à l'Institut Supérieur de Développement Rural à Beni. Journaliste basé dans la partie Orientale de la République Démocratique depuis 2012, il s'est forgé dans l'exercice de ce métier après plusieurs formations de journalisme au Deutsche Welle Akademie, le centre de développement médias de la radiodiffusion publique Allemande. En 2018, il s'inscrit à l'École Supérieure de Journalisme de Lille pour parfaire une licence en journalisme multimédia. Ancien officier de communication au sein des Nations Unies, il poursuit un Master2 en Techniques des Métiers de l'Information à l'Université Nazi Boni (Burkina Faso) /Université Lumière Lyon (France). Son livre "Ebola: Fixers, ces boucliers non immunisés" est en cours d'édition. Journaliste et chercheur spécialisé sur la région orientale de la République Démocratique du Congo et les Grands-Lacs africains, ses études se focalisent sur les ressources naturelles, la santé, les conflits... Ses domaines de travail journalistique sont orientés vers l'environnement, le développement, l'emploi, les nouvelles technologies, l'agriculture, la politique, la culture,... qu'il couvre en écriture et images.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here