Ce discours de Paul Kagame sur la sécuritaire dans l’est de la RDC date de février 2022

0
305

Un extrait du discours du Président du Rwanda Paul Kagame est relayé depuis un moment sur les réseaux sociaux. Et, elle est présentée comme une annonce de guerre du Rwanda à son voisin la République Démocratique du Congo. Attention, ce discours de Paul Kagame date du 08 février 2022 et n’a rien à voir avec le climat tendu actuel entre la Rwanda et la RDC.

On peut lire sur la page Facebook « Aigle News TV » : « Officiellement, Paul Kagame déclare la guerre contre le grand Congo. Kagame pense qu’il est Poutine. » et la publication ne génère pas moins de 228 mentions « j’aime », 105 commentaires et la vidéo cumule plus de 10 000 vues !

Officiellement Paul Kagame déclare la guerre contre le Grand Congo, Kagame penser que il es Poutine !

Posted by Aigle News Tv on Monday, May 30, 2022

La page Facebook « Nocha TV Officiel » l’a aussi relayée :

LA PROPOSITION MUZITU VA S'ACCOMPLIR TÔT OU TARDLe président rwandais Paul kagame déclare : nous sommes prêtent à faire la guerre contre la RDC, ça ne sera pas sur notre sol mais chez eux parce qu'ils ont l'espace et ils hébergent nos ennemis FDLR .

Posted by Peter Mbemba on Sunday, April 3, 2022

De même que l’internaute Peter Mbemba, chez qui la vidéo a été vue par au moins 160 internautes :

LA PROPOSITION MUZITU VA S'ACCOMPLIR TÔT OU TARDLe président rwandais Paul kagame déclare : nous sommes prêtent à faire la guerre contre la RDC, ça ne sera pas sur notre sol mais chez eux parce qu'ils ont l'espace et ils hébergent nos ennemis FDLR .

Posted by Peter Mbemba on Sunday, April 3, 2022

Les internautes ont totalement gobé cette information qu’ils n’ont même eu le réflexe de vérifier son authenticité. Tenez par exemple les commentaires de l’internaute Kawaya Masine qui écrit : « Ce que les congolais doivent savoir, ce que Kagame s’est préparé depuis longtemps pour attaquer la RDC ». James Kabaregwa n’a pas mâché ses mots et a tout dit : « Aucun pays d’Afrique ne peut faire face au Rwanda sur le plan militaire ». Pareille réaction pour Didier Tshao : « La guerre commence quand ? Alors qu’on en finisse, nous sommes fatigués. »

Un discours de février 2022 sur l’assermentation des nouveaux ministres

Congo Check a vérifié cette vidéo. Nous avons utilisé le logiciel de vérification d’images inversées de Google, en nous servant des captures de la vidéo. Les faits remontent au 8 février 2022, lorsque le Président Rwandais Paul Kagame prononçait un discours durant la cérémonie de l’assermentation de nouveaux ministres.

A cette occasion, le Président Rwandais avait aussi épinglé le point sécuritaire de l’est de la République Démocratique du Congo. Dans son discours, il se plaignait de n’avoir pas été associé par Kinshasa et Kampala dans la lutte contre l’insécurité dans l’Est de la RDC, principalement associés aux milices armées basées dans le pays. Le président rwandais avait déclaré que le Rwanda était prêt à jouer son rôle dans la résolution des problèmes de sécurité émanant du pays voisin.

« Il y a là où nous supplions, là où nous nous mettons d’accord, là où nous faisons des demandes, mais il y a aussi là où quand ça dépasse les bornes nous réglons nous-mêmes le problème comme il faut sans demander la permission à qui que ce soit. Mais pour l’instant nous sommes au stade de nous mettre d’accord sur le problème parce qu’il s’agit d’un problème qui nous concerne tous …. Au Rwanda notre première priorité c’est la sécurité parce que nous ne pouvons rien faire sans la sécurité », avait-il lancé.

Paul Kagame avait indiqué que les dirigeants s’étaient réunis pour négocier un terrain d’entente, mais si la question s’avérait être une menace pour son pays, il ne se retiendrait pas d’intervenir et de défendre son territoire, car sa principale priorité est la sécurité des Rwandais.

Les infox sur les relations entre le Rwanda et la RDC rôdent par milliers sur les réseaux sociaux. Décontextualiser cette vidéo soulève les internautes congolais et incite au mépris, à la colère et à la xénophobie envers le pays voisin et plus particulièrement son dirigeant. Une raison valable de détruire et contextualiser la vidéo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here