Attention, ce discours n’est pas de l’artiste Robinio sur le plateau de TV5 Monde

0
88

Le 9 mai, la page « Congopromotv » a posté une publication reprenant un prétendu discours de l’artiste Robinio Mundibu sur les antennes de TV5, l’accusant de « faire la honte du pays » par son expression approximative. Pourtant, ce discours est loin de celui que l’artiste a tenu.

« J’ai né à Mbujimayi. Je suis grandi là-bas pour venir ici à Kinshasa. Comme mon père elle était soda, elle était mutée à Kinshasa. Mon père aujourd’hui elle est morte. Paix à son âme. Grandir ici à Kinshasa ce n’est pas facile parce qu’on a pas de famille. On a beaucoup souffrir et aujourd’hui je remercie le bon Dieu pour la changement dans mon vie », a posté cette page.

https://web.facebook.com/1584501675143405/posts/3171553423104881/?_rdc=1&_rdr

Depuis, la publication a connu un relatif succès, enregistrant 38 partages, 3.300 réactions et plus de 1.500 commentaires. Plusieurs internautes ont soutenu l’artiste qui, malgré ce prétendu discours, continue à faire la fierté du pays. Certains ont condamné des « moqueries mal placées » mais peu ont mis en doute l’authenticité de la publication.

En vue de vérifier le contexte et la factualité de cette publication, nous avons recherché et retrouvé ce passage de Robinion sur TV5. L’artiste était l’invité du Journal Afrique du jeudi 5 mai 2022 dont l’intégralité est disponible sur la page Facebook de TV5MONDE Afrique.

Le Journal Afrique du jeudi 5 mai 2022 sur TV5MONDE

Le Journal Afrique de ce jeudi 5 mai 2022. Reportages, chroniques, invités : l'actualité africaine au quotidien.

Posted by TV5MONDE Afrique on Thursday, May 5, 2022

Voici ce qu’il a réellement dit : « Je suis là pour une très longue tournée européenne ». A la question de différencier la période d’avant et après Covid, il a répondu : « Avant et après, pour moi c’est presque la même chose. Je me dis toujours que la vie nous enseigne et je me prépare dans tous les cas. De mon côté, avant et après c’est pareil, ça évolue et l’ambiance est toujours là. Quand le monde était confiné, j’étais lancé à faire autre chose. Le plus important est qu’on vit ».

A propos de son parcours, Robinio a eu des mots justes : « Je viens de loin, de très loin. Mbuji-mayi c’est loin, j’ai aussi grandi à Kananga. Mon papa, il était, il n’est plus. Il était militaire à l’époque où il y avait guerre entre Kabila et Mobutu. Mon papa, il était militaire de Mobutu et on a fui la guerre pour venir ici à Kinshasa. On se débrouillait et ce n’était pas facile pour nous pour s’adapter à Kinshasa. Aujourd’hui, Robinio, un enfant d’un soldat, militaire, grandi dans les provinces du Congo est à TV5. Aujourd’hui, je me sens très content, très joyeux ».

Nous avons également recherché sur les médias people de la RDC pour retrouver une séquence où Robinio aurait tenu des propos sur TV5 tel que présentés sur cette page sans succès.

La publication mensongère a donné lieu à un véritable débat entre les pro et les anti Robinio. Congocheck a remis les choses dans leur contexte en vue d’apaiser cette tension naissante dans un pays où la musique a une forte influence sur les populations.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here