Attention, aucune preuve n’atteste que le cardinal Monsengwo a été tué par un poison

0
880

Des publications sur Facebook affirment que l’archevêque émérite de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, décédé dimanche 11 juillet à Port-Marly (France), a été empoisonné. L’internaute Lisette Lisa Mongendu accuse, dans un post viral, le cardinal Fridolin Ambongo d’être l’auteur de ce poison qui aurait conduit Monsengwo à la mort. Sur la page « Loba Vérité », un internaute précis que le cardinal a été empoisonné lors de la célébration de l’anniversaire de Joseph Kabila. Méfiez-vous, ces informations ne sont pas fondées sur aucune preuve.

« Le cardinal Monsengwo a été empoisonné par le cardinal Ambongo. », note faussement la publication de Lisette Lisa Mongendu

« Laurent Monsengwo était empoisonné lors de la célébration de l’anniversaire de Joseph Kabila », ajoute un autre post relayé par Lisa

La vidéo sur Youtube publiée par Lisa Mongendu  à propos de  ce sujet est devenue virale. Elle a généré plus de 1 500 vues et une cinquantaine de mentions j’aime. Un tour rapide dans quelques-uns de 30 commentaires a permis de conclure que les avis des internautes ont été diversifiés, il y a ceux qui ont cru à cette information et d’autres l’ont remis en doute : « Le cardinal Ambongo se sentait étouffé par la présence du cardinal Monsengwo, le premier voulait faire tout ce qu’il veut mais il était toujours stoppé par le défunt, et Ambongo n’était pas toujours content. », commente Achil Lala.

« Une enquête doit être diligentée le plus rapidement possible. », écrit Josart Tshishimbi qui a aussi cru à cette publication.

Aucune preuve ne confirme cela

Face à l’ampleur qu’a pris cette infox, Congo check a entrepris de s’en enquérir auprès de l’église catholique et d’autres sources.

Abordé, le chancelier de l’archevêché Indique que le rapport médical est toujours attendu pour préciser de quoi le cardinal Monsengwo est décédé.

« Dans le communiqué on n’a pas affirmé qu’il est mort du poison. On attend le rapport médical pour communiquer exactement de quoi il est mort, pour l’instant rien n’est encore révélé, on attend encore le dossier médical. », réagit l’abbé Georges Njila.

Congo check a aussi fait un tour sur internet, notamment en parcourant les médias nationaux et internationaux traitant de l’actualité congolaise, aucun média n’a affirmé que Monsengwo est mort du poison. Par contre, le journaliste congolais et factcheckeur Rodriguez Katsuva a écrit dans son Twitte que Monseigneur Monsengwo était testé positif au Coronavirus

L’archevêque émérite Laurent Monsengwo Pasinya est décédé dimanche dernier à France. Il s’y était rendu dans la nuit du lundi au mardi 6 juillet dans un avion médicalisé pour des soins appropriés alors qu’il se trouvait déjà dans un état critique.

Sa dépouille est attendue ce dimanche 18 juillet à Kinshasa. Il sera inhumé le 21 juillet à la cathédrale Notre-Dame du Congo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here