Union sacrée et CENI: Moïse Katumbi entend donner sa position à l’issue de ses consultations

0
62


La page « Congo pour tous » a posté une information selon laquelle Moïse Katumbi aurait accepté Denis Kadima comme président de la Ceni. La page ajoute qu’Ensemble, le parti de Katumbi, a pris l’option de rester dans l’Union Sacrée. Méfiez-vous, ni Katumbi ni son parti n’a pris position.
« Moïse Katumbi accepte Denis Kadima comme président de la Ceni et son parti reste dans l’Union sacrée », a lancé la page Facebook de Congo pour tous. Cette annonce a cumulé 81 mentions j’aime et a suscité 69 commentaires sur Facebook.

Pour vérifier cette information, Congo Check est entré en contact avec le vice-président et conseiller de la ligue des jeunes de la plateforme politique de Moïse Katumbi, Abel Amundala. Ce dernier nous a fait savoir que les consultations de Moïse Katumbi continuent et qu’il ne s’est pas encore prononcé sur son départ ou pas de l’Union Sacrée. « Non, cette information est fausse. Moïse Katumbi donnera sa position au cours de la semaine. Il ne s’est pas encore prononcé, il continue avec les consultations », a-t-il déclaré à Congo Check.
Nous avons aussi tenté de joindre le conseiller principal de Moïse Katumbi, Salomon Idi Kalonda mais nos efforts se sont révélés vains.


Aussi dans les comptes officiels de Moïse Katumbi, aucune annonce de même sens que celle-ci n’y a été trouvée.
Rappelons que ce vendredi 29 octobre, Moïse Katumbi est venu à Kinshasa officiellement pour des consultations avec des parlementaires membres de son parti, ainsi qu’avec ses alliés politiques, pour une décision finale sur la question de l’entérinement de la nouvelle équipe de la Céni. Pour lui, l’investiture de Denis Kadima à la présidence de la Commission constituait la ligne rouge que ne devait pas franchir le pouvoir avec lequel il est allié. Samedi 30 octobre, il a aussi rencontré les ambassadeurs de l’Union européenne et celui des États-Unis.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here