Non, Jean-Marc Kabund n’a pas promis son soutien au groupe UDPS Music pour l’enregistrement d’une nouvelle chanson

0
59

Une publication du 11 novembre sur le réseau social Facebook a annoncé une information selon laquelle le Président intérimaire du parti politique Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Jean-Marc Kabund A Kabund a annoncé son soutien au groupe musical UDPS Music pour l’enregistrement d’une nouvelle chanson.

C’est sur la page Kinshasa 24 que cette nouvelle pourtant sortie de son contexte a été répandue. Méfiez-vous en, c’est une fakenews.

« Jean Marc Kabund: Si les jeunes du UDPS MUSIC ont besoin du studio pour chanter encore des chansons, on va les soutenir. », écrit l’auteur de ce post qui a généré près d’une centaine des mentions j’aime sans compter les commentaires et partages.

🔴 Jean Marc Kabundb: “Si les jeunes du UDPS MUSIC ont besoin du studio pour chanter encore des chansons, on va les soutenir.”

Publiée par Kinshasa 24 sur Vendredi 12 novembre 2021



Pour vérifier cette nouvelle, Congo Check s’est procuré de l’élément sonore du président honoraire où il émettait des commentaires à la chanson Nini Tosali Te du groupe musical MPR.

C’était lors de la journée de la base organisée le vendredi 12 novembre dernier par le parti politique UDPS à Kinshasa.

En additionnant son commentaire, nul part il a cité le groupe UDPS Music, mais plutôt a promis son soutien au groupe musical MPR s’il désire enregistrer une nouvelle chanson.

« Est-ce qu’au temps de  Kabila, ils chantaient de telles chansons ? Tu chantes une telle chanson, toi et ta famille, vous prenez la fuite demain mais aujourd’hui ils font du bruit sur les réseaux sociaux. Nous acceptons cela. Qu’ils chantent tout ce qu’ils veulent mais nous nous continuons à travailler et s’ils ont besoin de l’argent du studio, nous pouvons aussi les aider », a-t-il déclaré

Pour rappel, des polémiques était sur la toile après que le groupe musical MPR de Kinshasa avait lancé sur le marche la chanson Nini Tosali Te.

Peu après, la Commission congolaise de censure des chansons avait interdict la diffusion en République démocratique du Congo de cette chanson et une autre de Bob Elvis qui interpellent le président Félix Tshisekedi et la classe dirigeante.

Elle était ensuite revenu sur sa décision quelques heures après et indiqué que l’interdiction de la chanson « Nini tosali te (Que n’avons-nous pas fait, en lingala) » n’est plus appliquée, un représentant du groupe musical MPR ayant sollicité la levée de cette décision afin d’ouvrir la voie à la régularisation de la procédure.

Dans une précédente décision, cette commission avait indiqué que « les chansons « Nini tosali te » et « Lettre à Ya Tshitshi » du chanteur Bob Elvis étaient interdites de présentation et de diffusion en RDC.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here