Un des élèves en sit-in à la mairie de Beni assurant l’intérim du maire ? C’est juste une infox

0
270

Une publication du 23 avril sur le compte Facebook « Kataliko Ndaliko Wa-Liko » semblle affirmer que l’un des élèves en sit-in à la mairie de Beni assure l’intérim du maire. La publication qui a généré plus de 270 réactions dont des partages et commentaires évoque le cas de Soweto en Afrique du Sud en marche dans la ville de Beni au Nord-Kivu. Méfiez-vous, c’est une satire. 

« Un des élèves en sit-in à la mairie de Beni assure l’intérim du maire. Ces élèves sont le Soweto de Beni. », lit-on sur le compte Facebook Kataliko Ndaliko Wa-Liko.

Dans les commentaires de cette publication, l’on peut constater que nombreux sont ceux qui ont cru à l’infox, ils ont encouragé la bravoure de cet élève.

« Ah bon ! Il n’y a pas un autre choix que ça. Là c’est au niveau de la base, faut que ça puisse monter maintenant jusqu’au sommet. Que ceux de l’ouest puissent aussi emboîter la même voie. », commente Robert Khake Kins.

Même point de vue pour l’internaute, Anicet Sikuli

« C’est grave, il faut que les autorités trouvent une solution durable, je dis encore solution durable. », dit-il.

Quelques internautes ont douté de l’information. C’est le cas de Sindani Meso.

« Celle-ci ressemble à une fausse information, si c’est le cas, qui l’a ? », s’interroge Elias Sindani Meso.

Contacté, Modeste Bakwanamaha, maire ai de la ville de Beni, rejette l’information et précise qu’il est actuellement dans son Bureau. Celui-ci nous a renvoyé à l’auteur de l’information.

La rédaction de Congo Check contacté Muhindo Nikson, représentant des élèves qui sont en sit in à la mairie de Beni nie les faits et précise que les élevés sont pacifiques.

« Non, ça c’est quelque chose qui n’est pas vrai. Nous sommes dans notre sit in dans la cour de la mairie de Beni. Vous entendez même le bruit des autres élèves. Nous ne dérageons personne, nous n’avons même pas envie de cette mairie, nous sommes juste ici pour attendre l’arrivée du Président de la République. Nous nous débraillons pour manger et pour passer la nuit car nous avons enduré une situation pire que celle-ci. Nous allons rester ici jusqu’à ce que le président vienne s’installer à Beni. »

Plusieurs élèves de différentes écoles de Beni en uniformes de classe sont devant le Bureau de la mairie de Beni depuis le jeudi 22 avril. Il s’agit de leur deuxième sit in pour réclamer le retour de la paix, la reprise des cours sans interruption et la présence du président Félix Tshisekedi dans la région pour décanter la situation sécuritaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here