Sam Mangwana : la rumba dans le sang !

0
564

Sam Mangwana est angolais, c’est au Zaïre, aujourd’hui République démocratique du Congo, que l’artiste a grandi. Un artiste capable de chanter en sept langues. Découvert par Tabu Ley, il sera également l’un des grands compagnons de route de l’illustre Franco Luambo Makiadi. Puis ce sera la Côte d’Ivoire et une carrière solo avec la production de nombreux tubes.

Discographie :

Waka Waka, 1978
Maria Tebbo, 1979
Georgette Eckins, 1979
Matinda, 1979
Affaire Disco, 1981
Est-ce Que Tu Moyens?, 1981
Cooperation, 1982
Affaire Video, 1982
N’Simba Eli, 1982
Bonne Annee, 1983
In Nairobi, 1984
Aladji, 1987
For Ever, 1989
Lukolo, 1989
Capita General, 1990
Megamix, July 1990
Rumba Music, 1993
No Me Digas No, 1995
Galo Negro, 1998
Sam Mangwana Sings Dino Vangu, 2000
Volume 1 Bilinga Linga 1968/1969, June 2000
Volume 2 Eyebana 1980/1984, June 2000
Very Best of 2001, March 2001
Cantos de Esperanca, April 2003
Lubamba, December 2016
Avec TPOK Jazz
Lufua Lua Nkadi – Chanté par Sam Mangwana, Michel Boyibanda, Josky Kiambukuta et Lola Checain en 1972

Géant parmi les géants, légende parmi les légendes, Sam Mangwana, 77 ans, né à Kinshasa (RDC) de parents angolais, incarne désormais à lui seul l’âge d’or de la rumba congolaise.

Tout au long d’une carrière à la richesse inouïe, lui qui a chanté aux côtés de Tabu Ley Rochereau, Franco ou encore Wendo Kolosoy, il a su brasser les styles avec une joie et une émotion non-dissimulées. Du lyrisme lusophone aux rythmes chaloupés et nonchalants de la rumba d’antan et passant par le son afro-cubain, Mangwana continue de coller à son époque tout en gardant un regard vers les merveilles du passé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here