Non, Néhémie Mwilanya n’a pas déclaré que le vaccin contre la Covid 19 est payant en RDC

0
52

Une publication Facebook de la page « Jonathan Ngongo Wetshi », annonce que la vaccination contre la pandémie à Coronavirus sera payante en République démocratique du Congo, elle cite le député Néhémie Mwilanya comme auteur de ce message. Méfiez-vous, il s’agit d’une infox.

« Je suis très rassuré que le vaccin contre la maladie à Coronavirus sera bientôt ici en RDC et tout le monde qui bénéficiera de ce vaccin doit avoir l’argent parce que c’est un danger pour notre population », note faussement cette publication partagée 33 fois.

URGENT !!! NÉHÉMIE MWILANYA DECLARE QUE LE TESTE DU VACCIN CONTRE LE CORONA SERA FAIT ICI EN RDC MOYENNANT QUELQUE…

Publiée par Jonathan Ngongo Wetshi sur Lundi 6 avril 2020

Contexte

1. La publication date du 6 avril 2020 alors que le pays faisait face à la première vague de covid19

2. C’était avant le début du lancement de vaccination contre la maladie qui a eu lieu le 19 avril.

L’infox, ayant généré une trentaine de mention j’aime a été diversement commentée. Parcourant les 35 commentaires, plusieurs internautes n’ont pas cru à cette publication, d’autres ont par ailleurs demandé à Néhémie Mwilanya de commencer par vacciner sa famille :

« Il peut avoir une famille, des enfants etc… Qu’il commence par vacciner ceux-là et après il revenir pour nous », note José Mbokolo. « Tu es un faux administratif », écrit en commentaire Edouard Makata

Congo check, premier média spécialisé dans la vérification des faits en République démocratique du Congo a entrepris des démarches pour authentifier cette publication. 

Abordé, Néhémie Mwilanya a insisté n’avoir jamais ténu ces propos.

« Ce sont des histoires tout ce qu’on raconte, je n’ai jamais ténu ces propos. Désormais j’ai un compte Twitter certifié par lequel je m’exprime, actuellement je n’accorde pas d’interview aux journalistes à part cette récente que j’ai livrée à France 24 à propos de la mort du cardinal », répond à Congo check, Néhémie Mwilanya

Congo check a par la suite parcouru le compte Twitter du député et plusieurs médias nationaux et internationaux traitant d’actualité congolaise sans retrouver aucun lien avec cette déclaration.

En mars dernier, après des interviews avec les autorités sanitaires et des recherches, Congo Check est arrivé à la conclusion que le vaccin ne sera pas obligatoire et payant en RDC, mais il sera plutôt donné en priorité à une certaine catégorie de personnes dont le personnel de santé, des personnes âgées de plus de 55 ans et des personnes souffrant de comorbidités.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here