Non, la France et les USA n’ont pas soutenu le coup d’Etat en Guinée

0
84

Sur Facebook, l’internaute Grace Lusakumunu a affirmé que la France et les USA ont soutenu le coup d’État réalisé dernièrement en Guinée et ce, pour 6 raisons. Attention, c’est une infox.

« Les USA et la France énumèrent les raisons qui les ont poussé à soutenir le coup d’état en guinée : la situation politique et sociale du pays; le dysfonctionnement des institutions; l’instrumentalisation de la justice; la violation des droits des citoyens; le manque de respect des principes démocratiques; la politisation de l’administration publique », lit-on sur ce post partagé 22 fois.

LES USA ET LA FRANCE ÉNUMÈRENT LES RAISONS QUI LES ONT POUSSÉ À SOUTENIR LE COUP D'ÉTAT EN GUINÉE. 1. La situation…

Publiée par Grace Lusakumunu sur Dimanche 12 septembre 2021
https://web.facebook.com/story.php?story_fbid=4927787937249031&id=100000536199438&_rdc=1&_rdr

Dans les commentaires, plusieurs personnes ont critiqué cette prétendue position prise par les deux pays, appelant les USA et la France à laisser l’Afrique «libre». D’autres personnes ont estimé que les USA et la France devraient bientôt venir en RDC. «Ce sont les mêmes symptômes dont souffre la RDC, Qu’ils viennent vite pour diagnostiquer cette régime criminel», a commenté Issa Bin Omari Mbirize.

Les USA et la France ont condamné le coup d’Etat

Contrairement à ce qu’affirme la publication, les deux pays ont, comme plusieurs autres, condamné la prise de pouvoir par le colonel Mamady. Dans un communiqué publié le 5 septembre sur le site du Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, la France a dit se joindre à l’appel de la CEDEAO, «pour condamner la tentative de prise de pouvoir par la force». Elle a demandé «le retour à l’ordre constitutionnel» et «la libération immédiate et sans condition du Président Condé».

De leur côté, les États-Unis, condamnant ces événements, ont fait savoir que «la violence et toute mesure extra-constitutionnelle ne feront qu’éroder les perspectives de paix, de stabilité et de prospérité de la Guinée». Les USA ont averti que ces actions pourraient limiter leur capacité à soutenir le pays. «Nous exhortons toutes les parties à renoncer à la violence et à tout effort non soutenu par la Constitution et à respecter l’état de droit», ont martelé les USA, appelant à un dialogue pour que la Guinée réalise son plein potentiel.

Comme les USA et la France, l’Union africaine et la CEDEAO ont également condamné le coup d’Etat. Dans la foulée, les deux institutions ont suspendu le pays de leurs institutions. En public, aucun pays n’a soutenu le coup d’Etat en guinée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here