Non, Jonathan Kuminga n’est pas le premier basketteur d’origine congolaise à gagner la NBA

0
172

Quelques heures après le sacre des Warriors de Golden State à la NBA, Abraham Luakabuanga a présenté la pépite congolaise Jonathan Kuminga, 19 ans, comme le premier basketteur d’origine congolaise à remporter la bague symbolisant une victoire en finale de l’élite nord-américaine de basketball. Pourtant, l’affirmation est erronée.

« Jonathan Kuminga (19 ans) est devenu ce vendredi 17 juin 2022 le premier basketteur d’origine congolaise à remporter la NBA le très prestigieux championnat américain de Basket-ball avec Golden State Warriors », lit-on sur cette publication partagée près de 100 fois en moins de 24 heures.

De plus, cette publication a généré plus de 1.000 réactions alors que certains internautes ont salué cette prouesse. Plusieurs internautes ont douté de la véracité de l’information. D’autres sont allés jusqu’à douter du titre de Jonathan Kuminga

Une étoile partie de Goma vers la NBA

Afin de vérifier l’information, Congo Check a consulté le palmarès des principaux basketteurs d’origine congolaise ayant évolué à la NBA. Membre du « Hall of fame » de la NBA depuis 2015, Mutombo Dikembe n’a cependant jamais glané une bague de champion. A deux reprises, il a échoué en finale. D’abord en 2001 avec les Sixers de Philadelphie, défaits par les Lakers, puis en 2003 avec les Nets du New Jesery, battus par les Spurs de San Antonio. Comme lui, Bismack Biyombo n’a pas encore remporté le graal en NBA.

Cependant, deux joueurs d’origine congolaise ont réalisé la prouesse aujourd’hui accomplie par Kuminga. Le premier est Didier Mbenga, champion de NBA deux saisons de suite, en 2009 et en 2010, avec les Lakers de Los Angeles. Deuxième joueur d’origine congolaise à réaliser cet exploit : Serge Ibaka. Le basketteur, né d’un père congolais du Congo Brazza et d’une mère originaire de RDC, a remporté la bague de champion en 2019 avec les Raptors de Toronto après avoir battu Golden State en finale.

En ce qui concerne Kuminga, il est devenu, à seulement 19 ans et 253 jours, le deuxième plus jeune champion NBA de l’histoire, coiffé par le Serbe Darko Milicic, champion avec les Pistons Détroit en 2003 à seulement 18 ans et 261 jours.

Par ailleurs, le « gamin de Goma » est devenu en mai dernier le plus jeune joueur à être titularisé lors d’un match des play-offs. Il était âgé de 19 ans et 213 jours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here