Faux, Vital Kamerhe n’a pas été acquitté ce 16 juin, son verdict sera connu la semaine du 21 juin

0
115

« Justice : Vital Kamerhe vient d’être acquitté. », informe ce 16 juin 2022 l’internaute Jean-Luc Révolté Kabongo Budiadia dans un post sur le réseau social Facebook. L’information fait réagir plusieurs internautes et se partage largement, alors qu’elle est fausse. Repris le 2 juin dernier, la Cour d’appel de Kinshasa Gombe devrait prononcer ce jeudi 16 juin 2022 son arrêt dans le procès de Vital Kamerhe et ses coaccusés. Cependant, le prononcé de cette affaire est renvoyé à 5 jours de plus, soit mardi 21 juin 2022 comme l’a décidé le Premier président de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe par une ordonnance signée ce jeudi 16 juin et affichée au valve de la juridiction.

Justice : vital kamerhe vient d'être acquitté.

Posted by Jean-luc Révolté Kabongo Budiadia on Thursday, June 16, 2022

La publication a récolté plus de 75 mentions « j’aime »,une trentaine de commentaires et aussi elle est partagée.

Cette infox est aussi postée sur la page « Diriano homme du chef » :

🚨🇨🇩JUSTICE: Vital Kamerhe acquitté.

Posted by Diriano homme du chef on Thursday, June 16, 2022

Et apparaît également sur le compte de l’internaute « Emma Tchisekediste » :

JUSTICE: Vital Kamerhe acquitté.

Posted by Emma Tshisekediste on Thursday, June 16, 2022

Les réactions perspicaces des internautes

Il fallait lire les commentaires des internautes pour voir comment, la grande majorité s’est insurgée contre cette désinformation. Jean Robert Honestus Bratnus conseille calmement l’auteur de « supprimer cette honte ». Verlin Mungala et Blaisen Ngoy ne doutent même pas et affirme que c’est une « fausse information. »

Le verdict repoussé au 21 juin prochain

En vérifiant cette information, Congo Check a aussi trouvé qu’elle n’est pas avérée. Loin d’être acquitté, l’ancien Directeur de Cabinet du Président Tshisekedi devra patienter, cinq jours de plus par rapport à la date prévue afin de savoir le dénouement de l’affaire l’opposant au Ministère Public et la partie civile. Le prononcé de cette affaire est donc renvoyé au mardi 21 juin 2022. Tel en a décidé le Premier président de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe par une ordonnance signée ce jeudi 16 juin et affichée au valve de la juridiction, à la demande des juges siégeant dans ladite cause.

(Image de l’ordonnance signée par le Président de la Cour d’appel)

Nous avons également joint un avocat près de la Cour d’appel de Kinshasa Gombe, qui nous a confirmé l’authenticité de ce communiqué et a réaffirmé que le prononcé du dossier Kamerhe a été reporté.

«  Oui, ce communiqué est authentique. Le Président de la Cour a signé une ordonnance portant prorogation de délai du prononcé dans cette affaire de cinq jours », dit-il à Congo Check.

Pour rappel, après le renvoi de la Cour de cassation, l’affaire avait été instruite, plaidée et prise en délibéré le 2 juin dernier. Actuellement en liberté provisoire, Vital Kamerhe attend cette décision de la Cour. Le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe a condamné le prévenu à 20 ans des travaux forcés ; peine plus tard réduite en appel à 13 ans.

Crier l’acquittement d’un prévenu avant la décision de la cour peut compromettre la crédibilité qu’ont certains congolais et sympathisants de Vital Kamerhe si le verdict est le contraire de ce qui a été faussement communiqué.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here