Mise en contexte: le gouverneur militaire du Nord-Kivu a levé la mesure suspendant les mouvements du personnel

0
45

Une publication sur le réseau social Facebook a confirmé l’information selon laquelle le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le général Ndima Constant a levé la mesure interdisant le mouvement des inconnus suspects vers le Nord de la province.

C’est sur le compte de Edgard Katembo que cette nouvelle a été publiée rappelant que cette mesure d’interdire des mouvements des inconnus suspects date de 2016.

Attention, cette publication a sorti la décision du gouverneur militaire de son contexte, méfiez-vous-en.

» Nord-Kivu : Nous apprenons avec beaucoup de  tristesse que le Gouverneur Militaire du Nord-Kivu vient de lever la mesure interdisant le mouvement des inconnus suspects du sud vers le nord de la province du Nord-Kivu qui date de 2016. Les wakurima (comme on les designe au grand nord)  peuvent désormais passer sans être inquiété. », écrit l’auteur de ce post qui a généré près de 50 mentions j’aime sans compter des commentaires et partages.

NORD-KIVU : Nous apprenons avec beaucoup de tristesse que le Gouverneur Militaire du Nord-Kivu vient de lever la mesure…

Posted by Edgar Katembo on Wednesday, October 20, 2021

Pour vérifier cette information, Congo Check s’est procuré de la note circulaire du gouverneur militaire signée le 18 octobre et nul part est mentionné que le lieutenant général Ndima Constant a levé la mesure interdisant le mouvement des inconnus suspects du sud vers le nord de la province.

En parcourant cette note, nous avons remarqué qu’il est plutôt mentionné que l’autorité provinciale a levé la suspension du mouvement du personnel. Ceci démontre que le post sur Facebook a sorti de son contexte le message du gouverneur.

» J’ai l’honneur de porter à votre connaissance que la mesure suspendant les mouvements du personnel sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu est levée à dater de ce jour », écrit le gouverneur militaire du Nord-Kivu

Au mois de Mai dernier, le Lieutenant-Général Constant Ndima Kongba, avait de cide de surseoir tout mouvement du personnel des services respectifs, à savoir le recrutement, la nomination, la permutation et ce jusqu’à nouvel ordre, d’après une note circulaire du gouvernorat. Cette mesure tenait compte de la proclamation de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Cette note circulaire du gouverneur s’adressait aux maires des villes, aux directeurs des entreprises publiques et paraétatiques, aux chefs des divisions provinciales de l’administration publique, aux administrateurs, aux bourgmestres des communes ainsi qu’aux chefs des chefferie et secteur.

Pour ce qui est de la suspension de tout mouvement suspect des populations inconnues sur toute l’étendue de la province et dans le territoire de Beni, en particulier, cette mesure prise par l’ancien gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku motivée par l’insécurité qui a occasionné des massacres des populations civiles dans la région n’est jusqu’à ce jour pas encore levée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here