Les USA vont restituer à la Guinée les avoirs gelés de Teodorin Obiang Nguema sous forme des traitements anti-Covid-19

0
93
Vials of vaccine from Covid-19 lie on stack of money. Expensive drugs for coronavirus.

Dans une publication faite le 24 septembre dernier sur sa page Facebook, 242.News annonçait que les USA allaient restituer l’argent confisqué au vice-président Equato -Guinéen sous une forme médicale. Près de quinze milliards CFA seraient restitués au peuple équato-guinéen sous forme des médicaments et vaccins contre la Covid-19. Dans ces recherches, Congo Check atteste de la véracité de cette déclaration.

Médias et justice américaine confirment l’information

Cette information a été également publiée sur différents sites des médias internationaux comme Le Point, ou encore VOA Afrique. « Cette annonce est l’épilogue d’une saga judiciaire marquée par la conclusion en 2014, d’un accord entre les procureurs américains et Téodorin Obiang – qui est aussi le premier vice-président de ce petit pays d’Afrique centrale », peut-on lire sur le site Le Point.

« L’argent confisqué au vice-président Obiang sera utilisé pour fournir des vaccins Covid-19 aux Équato-Guinéens », peut-on également lire sur le site de VOA Afrique.

Le gouvernement américain a annoncé lundi 20 septembre dernier que ces fonds provenant de la résolution d’une action en confiscation civile résolvant de la cession de certains actifs qui auraient été précédemment achetés par l’actuel premier vice-président de la Guinée équatoriale Teodoro Nguema Obiang.

Cet argent sera distribué aux Nations-Unies pour l’achat et la distribution de vaccins COVID-19, soit 19,25 millions de dollars, et 6,35 millions de dollars à Medical Care Development International (MCDI) pour l’achat et la distribution de médicaments et de produits médicaux et des fournitures dans toute la Guinée équatoriale, peut-on lire sur le site du ministère américain de la Justice.

Le gouvernement Équato-Guinéen indique avoir été associé au processus

Réagissant à cette annonce, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a dans un communiqué, rejeté les informations telles que publiées par les médias et affirme que « le gouvernement de la République de Guinée équatoriale, a accepté de conclure un accord extrajudiciaire à l’amiable avec le département de la Justice ci-dessus mentionné relatif à l’utilisation de ces fonds ».
« La décision de destiner ces fonds à l’achat de vaccins contre la covid-19 en Guinée équatoriale sous la gestion du système des Nations unies a été prise d’un accord commun lors des conversations tenues entre les parties sur recommandation du propre gouvernement de la République de Guinée équatoriale et pas unilatéralement par le département de la Justice des États-Unis », peut-on également lire dans le communiqué publié sur le site officiel du gouvernement de la République de Guinée-Equatoriale.

Ce gel des avoirs de l’homme politique Teodorin Obiang Nguema est le fruit d’une bataille juridique engagée par les autorités fédérales visant les avoirs de certaines personnalités politiques africaines aux États-Unis.

Pour les procureurs Américains, M. Obiang Mangue, quoique haut fonctionnaire, avait un salaire relativement modeste qui ne pouvait pas justifier le style de vie somptueux qu’on lui attribue, ou encore l’achat de certains biens aux USA.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here