« L’ennemi d’hier semble être aujourd’hui notre ami, j’ai peur de voir le plan de Balkanisation de ce pays prendre corps », ces propos sont faussement attribués à Kabila

0
155

Sur la page Facebook « L’espace du Président de la République démocratique du Congo », un discours attribué à l’ancien Président Joseph Kabila, reproche au Chef de l’État Félix Tshisekedi, de côtoyer les pays voisins qui étaient ennemis de la RDC dans le passé. D’après ce post, Félix devrait faire usage de sa sagesse pour ne pas faciliter la concrétisation du plan de la Balkanisation de ce pays longtemps voulue par les pays voisins. Méfiez-vous, ce discours est faussement attribué à Joseph Kabila.
« Notre malheur est entre les mains de certains voisins et congolais mal intentionnés, de nationalité congolaise douteuse. Les pays voisins nous agressent, ils ne veulent pas notre bonheur. Mon combat depuis longtemps est de faire que la position de force que nous avions puisse de nouveau devenir une réalité. Le Président actuel du pays devrait traiter avec les pays partenaires avec sagesse et force étant donné qu’ils sont manipulés par les exploitants dominants anarchiques de l’Afrique en général et de la RDC en particulier, mais hélas, l’ennemi d’hier semble aujourd’hui être notre ami, pour quel objectif ? Soyons vigilants, j’ai peur de voir le plan de balkanisation de ce pays prendre corps pendant ce règne. L’avenir nous dira encore plus », note faussement cette publication partagée 18 fois.

Notre malheur est entre les mains de certains voisins et congolais mal intentionnés, de nationalité congolaise…

Publiée par L'Espace du Président de la République Démocratique du Congo sur Samedi 29 mai 2021


L’infox, ayant généré plus de 200 mentions j’aime a été diversement commentée. Dans le lot de 41 commentaires, les internautes qui ont gobé cette publication ont été directs avec Joseph Kabila :
« Les congolais par emprunt nous ont fait souffrir, plus jamais donner confiance à un voisin par hospitalité », commente Benbalex Muabalemuteba. Willy Mukobo, condamne par contre le rapprochement de Félix Tshisekedi avec le Président Rwandais Paul Kagame : « Mais Félix n’est pas Mobutu qui était craint par nos voisins. Félix a montré sa faiblesse en allant négocier on ne sait quoi à Kigali. Malheureusement tous ceux qui ont succedé au Maréchal n’ont ni son charisme ni sa stature », note t-il.

Ce discours n’a jamais existé
Dans sa mission de vérification des faits, Congo check a contacté les sources proches de Joseph Kabila et parcouru les médias nationaux et internationaux traitant de l’actualité congolaise.
Approché par Congo check en premier , son chargé des missions ne reconnaît pas le contexte dans lequel son patron avait tenu ces propos : « Il l’a tenu où ? », rétorque Lubunga Byaombe.
Dans la cellule de communication de Joseph Kabila, on qualifie ces propos d’une opinion d’un individu qui veut se faire passer pour Kabila:
« C’est faux. Quand Joseph Kabila parle c’est tout le monde qui est au courant. Je penses que ce discours est une opinion de quelqu’un qui a voulu coler ça à Joseph Kabila », répond Barbara Nzimbi, chargée de communication de Kabila.
Le Président congolais Félix Tshisekedi a reçu son homologue rwandais Paul Kagame samedi 26 juin à Goma, où ils ont signé des accords commerciaux. Après le rapprochement politique, l’heure du rapprochement économique semble donc avoir sonné entre les deux pays au passé douloureux. Les deux chefs d’Etat avaient parlé notamment des graves exactions commises dans l’Est de la RDC entre 1993 et 2003. Dans le camp de la société civile, ce rapprochement a toujours été critiqué négativement. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here