Le Président Poutine arrêté par la police gabonaise ? Attention, cette photo est truquée !

0
207

« Arrestation de Vladimir Poutine par l’armée Gabonaise et transfert à la prison Centrale de libreville (Sans Famille)…», c’est par ces mots que la page Facebook dénommée « Chroniques de Curtis » a publié une photo du Président Russe vêtu d’un sweat à capuche entouré par des militaires. Méfiez-vous ! Il s’agit d’une photo a été truquée et montée par procédé informatique. L’homme qui apparaît sur la photo originale est l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo, Brice Laccruche, sortant du tribunal correctionnel de Libreville.

« Arrestation de Vladimir Poutine par l’armée Gabonaise et transfert à la prison Centrale de libreville (Sans Famille)…», a lancé la page Chroniques de Curtis.

Arrestation de Vladimir Poutine par l'armée Gabonaise et transfert à la prison Centrale de libreville (Sans Famille)…#C2C

Posted by Chroniques de Curtis on Wednesday, March 16, 2022

Cette infox a généré 114 commentaires, 300 mentions j’aime et 57 partages.

En parcourant les commentaires, beaucoup dénotent du discrédit par rapport à cette information.

« Superbe montage frérot ! Grâce à ton humour, on oublie un peu les difficultés de la vie. Merci encore, pour ce moment de fou rire », a noté Carine Kiné.
« Si le Gabon ose un jour il disparaitra sr la cate du monde », a rétorqué Issa Chacoul.

Une ancienne photo de Brice Laccruche lors de son arrestation

Très souvent, des photos truquées sont issues d’anciennes qu’on modifie par procédé informatique. Il suffit de faire une recherche d’images inversée pour retrouver la photo originale. Et c’est ce que nous avons fait : Une recherche d’image inversée via l’application Reverse Image a permis à Congo Check de retrouver la photo originale. Il s’agit de celle de Brice Laccruche, l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo qui avait été prise le 29 avril 2021. Il sortait du tribunal correctionnel de Libreville, peu après son passage devant le juge. On l’accusait à cette époque d’avoir frauduleusement obtenu des documents administratifs.

Voici le résultat de notre recherche via l’application Reverse Image de Google :

La légende indique que l’audience avait été renvoyée au 3 mai 2021. Peu de temps après, Laccruche avait été condamné à 5 ans de prison ferme et à verser 5 millions de francs CFA d’amende, pour faux et usage de faux pour l’obtention de son certificat de nationalité gabonaise. L’ancien directeur du cabinet du président Ali Bongo au terme de l’audience avait décidé de ne pas faire appel.

Pourquoi avons-nous écrit cet article ?

Depuis l’invasion russe en Ukraine, de fausses informations ne cessent d’être relayées sur les réseaux sociaux. Des images sont détournées, trafiquées et truquées comme celle-ci par exemple sur Poutine. Il était donc important de signaler cette photo comme étant un photomontage.

#Gabon #RDC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here