HomeActualitésLa nouvelle sur le renvoi et le viol des citoyens congolais au...

La nouvelle sur le renvoi et le viol des citoyens congolais au Rwanda par les militaires rwandais est fausse

-



Les fausses informations bondent la toile autour du conflit rwando-congolais. Notamment, celle-ci qui affirme que le 17 juin, certains citoyens congolais résidant au Rwanda ont été chassés de leurs maisons et des cas de viols de plusieurs femmes congolaises par des militaires Rwandais ont été enregistrés.

Méfiez-vous de cette information, car elle est fausse. L’Ambassade de la RDC au Rwanda l’a démentie et plusieurs membres de la communauté congolaise vivant au Rwanda l’ont rejetée. Elle est en plus illustrée par une image totalement sortie de son contexte.

« Urgent : Plusieurs femmes violées et quelques Congolais chassés de leurs maisons à Kigali par les militaires du régime criminel de Kagame », poste sur Facebook la page « Kinois Na Temps ».





On peut aussi lire cette infox sur la page « Ali Aigle Film » :





« Nzinga Kimbangu » la reprend également :




Toutes ces publications ont généré des réactions. Congo Check a compté plus de 530 mentions « j’aime », 1 000 commentaires et 217 partages.


Plusieurs internautes congolais clairvoyants ont totalement rejeté cette information en commentaires. Lundo Luko’s Jean-Baptise, un internaute vivant probablement au Rwanda laisse savoir que c’est « Faux et archifaux ! Ici, ce n’est pas au Rwanda et nous, congolais qui y vivons, nous y sommes sans aucune inquiétude » et à Bibishe Kapaya de renchérir : « Mensonge, nous congolais, sommes respectés au Rwanda ».


Une information rejetée par l’Ambassade Congolaise et sa communauté

Pour vérifier cette information, Congo Check est entré en contact avec l’Ambassade de la République Démocratique du Congo au Rwanda. A la question de savoir si des actes de violence contre les citoyens congolais résidants au Rwanda ont été commis, Munyoma Cubain, de la Cellule de Communication a clairement répondu à Congo Check qu’aucun Congolais n’est inquiété au Rwanda. Il explique ensuite que tout est calme comme d’habitude.

« Faux, il n’y a aucun congolais qui est déjà inquiété au Rwanda ! Non, non non ! Tout est calme comme d’habitude », répond-il à Congo Check.

Quelques membres de la communauté Congolaises résidants au Rwanda que nous avons contacté ont également remballé cette information. Rachel Uwase, étudiante Congolaise, vivant depuis longtemps au Rwanda a également dit « ne pas être au courant d’actes pareils sur les citoyens congolais », en ajoutant que les autres étudiants congolais de son institution sont également « bien traités et ne sont pas inquiétés. »

Image décontextualisée

L’image prise pour illustrer cette information est aussi sortie de son contexte. Grâce aux logiciels de recherche d’images inversées, TinEye et Yandex, nous sommes arrivés à retracer l’origine de l’image.
En réalité, cette image avait été prise par le journaliste de l’Agence France Presse, Marco Longari le 15 avril 2015 en Afrique du Sud, précisément dans le quartier central des affaires de Johannesburg. C’était un chauffeur de taxi sud-africain battu par plusieurs personnes lors d’un affrontement xénophobe entre locaux et étrangers, informe le média en ligne Clarin.


Pourquoi contrer cette infox ?

Durant cette période où la mésentente rwando-congolaise fait la une de l’actualité des plusieurs médias, certains internautes se soumettent à l’exercice de balancer des messages de haine, des appels à la violence et des infox à caractère xénophobes afin d’attiser le conflit. Ne pas y prêter attention et les dénoncer permettent de promouvoir le processus de paix.

Avis de Congo Check à la communauté en ligne en République Démocratique du Congo, en République Centrafricaine, au Congo-Brazzaville et en Afrique Francophone: Si votre contenu est étiqueté comme faux, partiellement faux, contexte manquant, photo ou vidéo retouchée... ne le supprimez surtout pas ! Modifiez le, avec la mise à jour de l'article de vérification que nous mettons à votre disposition, puis signalez-le nous ! Ou alors faites un recours si vous pensez que notre article de vérification ne contient pas assez d'éléments factuels capables d'appeler à la modification de votre contenu. Notre équipe sera ainsi saisie et procédera à la levée du tag ou vous fournira plus d'assistance dans la compréhension du contexte autour de votre contenu ! En supprimant le contenu, nous ne pourrions malheureusement plus rien faire et la sanction restera !

Hobab Watukalusu
Blogueur, enseignant et étudiant en Gestion Informatique vivant à Goma. Il développe un ardent désir pour le journalisme web, le Factchecking et le blogging. Intéressé par les enfants, le sport et les actualités. La lutte contre les Fake News est pour moi une addiction.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LATEST POSTS

Attention, ces résultats des EXETATS avec moins de 50 pourcent sont de Faux

En pleine période de proclamation des résultats des EXETATS 2022, des publications avec des résultats des lauréats avec moins de 50 pourcent inondent la toile.Les...

Attention, cette vidéo de la démission d’Emmanuel Macron date de 2016 et non 2022

Mardi 27 Septembre, plusieurs internautes publient sur Facebook une vidéo annonçant la démission d'Emmanuel Macron actuel président de la République Française. Des internautes qui affirment avec...

Faux, le Ministre Muhindo Nzangi na pas rendu visite au policier qui s’est défendu contre un Kuluna à Kinshasa

La publication de l’internaute Mike Tohanga fils officiel Tv en date du 21 septembre 2022 devenue virale sur les réseaux sociaux présente une photo précisant...

Méfiez-vous, cette photo est de Pointe-Noire et non de Mweka en République Démocratique du Congo

Publiée sur la page Facebook de Mabincyi Mwam'sh, cette photo fait déjà réagir plusieurs internautes. Quelques minutes après sa publication, la photo avait déjà au-moins...

Follow us

16,979FansLike
4,612FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Most Popular

spot_img