La nouvelle annonçant la fuite de Thierry Liezin Moungalla et son arrestation à Kinshasa est fausse

0
2065
Le ministre Thierry Moungalla recevant la seconde dose du vaccin anti Covid-19 ce 20 Avril 2021
  • Une infox publiée dimanche 18 avril sur la page Facebook de Congo Morning affirme que le ministre de la communication et Médias, porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla, aurait non seulement été écarté de la dernière campagne présidentielle du président Denis Sassou Nguesso, mais qu’il aurait par ailleurs traversé frauduleusement de Brazzaville pour Kinshasa, avant d’y être arrêté et retourné à Brazzaville après une brève interpellation par les services de sécurité. Les investigations menées par Congo Check confirment que ces publications sont fausses et ne reposent sur aucune base factuelle.

Une affirmation qui a fait régir de manière diverses les internautes abonnés de cette page comme Maria Ave : » Pourtant il a bien assisté à la réunion Covid + conseil de ministre de la semaine dernière… » Evelyn Tounta réagit de son cotée en ces termes: « Ne vous discréditez pas avec des informations que vous ne sauriez prouver. Pendant la campagne électorale il a été plus qu’actif pour faire gagner son champion. Avant-hier à peine c’est lui qui a été chargé d’accueillir un des nombreux chefs d’Etat qui ont pris part à la cérémonie d’investiture de DSN. A moins qu’il y ait deux TLM, je ne vois pas à quel moment ont eu lieu les événements que vous décrivez ».

Le ministre Thierry Lezin Moungalla se trouve à Brazzaville et est libre de ses mouvements

Conseillère au ministère de la communication et médias, Francisca Déborah Nielenga, joint par Congo Check, a affirmé que les publications mises en ligne constituaient de la désinformation. Elle affirme que le ministre Moungalla n’a jamais été interpellé à la DST, et qu’il n’avait aucun problème avec le gouvernement ou encore les autorités du pays.

« Tout ce qui se dit est faux et grossier » renseigne Francisca Déborah Nielenga avant de rappeler que Thierry Moungalla avait pris part vendredi 16 avril dernier à l’investiture de Denis Sassou Nguesso au Palais des Congrès.

Thierry Lezin Moungalla relaie un démenti sur cette interpellation présumée

Le Troubadour de Brazzaville a été la première page à démentir cette infox sur Facebook. L’auteur de l’article affirmant avoir joint au téléphone le ministre Moungalla le même jour, et ce dernier a même raccompagné le président Burundais et son épouse à l’aéroport international de Maya-Maya pour leur retour dans la capitale burundaise. Une course qu’il a refaite à nouveau dimanche avec le président Alpha Condé de la Guinée, lors de son départ pour son pays.

Réagissant lui-même à cette infox, Thierry Lezin Moungalla a remercié l’auteur de l’article sur Troubadour d’avoir démenti la rumeur malveillante sur sa personne, avant de relayer le démenti sur sa page officielle.

Pour rappel, le ministre de la communication et médias et porte-parole du gouvernement a pris non seulement part à l’investiture de Denis Sassou Nguesso vendredi dernier au Palais des Congrès. Les activités du ministre Thierry Lezin Moungalla sur les réseaux sociaux démontrent sa présence au Congo-Brazzaville. C’est notamment son tweet du 20 Avril dernier, dans lequel il affirme avoir reçu une deuxième dose du vaccin contre la Covid-19.

« COVID19_CG : je viens de prendre ce matin ma seconde dose du vaccin anti Covid-19, accueilli à mon arrivée à la clinique de la Garde républicaine par son directeur, le Médecin-colonel Aristide Nianga et après y avoir croisé le Ministre Hellot Matson Mampouya. #Sputnik_V« tweete-t-il, accompagnant cette publication des photos d’illustration du même événement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here