« Je tiens à être la première femme présidente de la RDC », ces propos sont faussement attribués à Olive Lembe

0
169

Mardi 22 juin, la page Facebook « L’Espace du Président de la République Démocratique du Congo » des propos selon lesquels Marie Olive Lembe a déclaré vouloir diriger la RDC pour prouver la force de la femme étant donné que les hommes ont échoué. La publication a généré plus 1190 réactions dont des partages et des commentaires. Attention, il s’agit d’une fausse information.

« Je tiens à être la première femme présidente de la République Démocratique du Congo. Les hommes jusqu’ici, n’ont rien prouvé qu’ils sont plus que nous.  Je demande d’avance, votre soutien », publie la page L’Espace du Président de la République Démocratique du Congo.

Je tiens à être la première femme présidente de la République Démocratique du Congo.Les hommes jusqu'ici, n'ont rien prouvé qu'ils sont plus que nous.Je demande d'avance, votre soutien.

Posted by L'Espace du Président de la République Démocratique du Congo on Tuesday, June 22, 2021

Réactions des internautes

La majorité absolue croit à cette information. Pour certains internautes Olive Lembe peut faire mieux d’autres par contre voient la figure de Joseph Kabila. Adolphe Biragi encourage Olive Lembe et pour lui, Félix avait déjà tout tranché.

« Ok courage Tshisekedi a déjà dit qu’il souhaite laisser le pouvoir à une femme. Ça veut dire que tout est déjà dans vos laboratoires là. Ou peut-être c’est parmi les accords de Kingakati avant que Félix accède au pouvoir », dit-il.

« Tout dépend de Dieu ne te vante pas du lendemain car tu ne sais pas ce que peut enfanter un jour. Merci on ne chante pas la victoire avant la guerre c’est Dieu qui agit », commente pour sa part Fiston Malumalu

Deborah Mupenda est fâchée, elle se demande pourquoi une famille peut prendre en otage tout un pays.

« Mais ces gens croient que notre pays, c’est leur royaume ou pas ! on est fatigué maintenant, ou est-ce qu’elle était pendant le règne de son mari » s’indigne l’internaute.

Internautes croient à la publication, c’est le cas que ces téléphones avaient été ravis au Lycée Tuendelee lors des examens d’Etat en cours. Ben Yasaph T. Ngandu, qui se dit être de cette institution, va jusqu’à affirmer que leurs chemises étaient parfois déchirées par méchanceté.  

« Moi j’ai étudié à l’école secondaire on nous déchirait les chemises lorsqu’on allait en dehors des règles et principes de l’école », dit-il.

PM Aurélie Biayi lui, par contre n’y croit pas, il pense que ce sont des téléphones défectueux qui ont été ramassés dans les rues et incinérés.

Angèle Kanam dément

Dans le cadre de ses vérifications, Congo Check a contacté Angèle Kanam, collaboratrice et conseillère en communication de Marie Olive Lembe, elle explique que l’épouse de l’ex-président de la RDC n’a jamais tenu ces propos y compris ni au micro ou même à qui que ce soit.

« Vous avez entendu Olive tenir ces propos où ? Mais des publications, tout le monde est libre d’écrire ce qu’il veut. Olive Lembe n’a jamais tenu ces propos ni dans un média ou encore à quelqu’un. C’est vraiment une fausse information », a-t-elle dit.

Nous avons par la suite contacté l’auteur de la publication pour en savoir plus, notre message a été bien lu mais sans suite.

Après avoir choisi 15 femmes au sein du Gouvernement de l’Union sacrée de la Nation, Félix Tshisekedi avait affirmé samedi 19 juin être disposé à voir une femme lui succéder à la tête de l’Etat. Il avait exprimé ce souhait, à Bunia au cours des échanges avec les jeunes de la province d’Ituri.

« Donc, la femme est très importante, nous devons avancer culturellement aussi parce que je sais que c’est l’une des raisons pour lesquelles nous causons du tort à la femme. J’ai toujours dit, moi, je souhaiterais vraiment que mon successeur à la tête du Congo soit une femme. En tout cas, si j’ai l’occasion de le promouvoir, je ferai cette promotion pour que ce soit une femme », avait-il dit avait -il dit.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here