Incitation à commenter : si vous écriviez « C » en commentaires, vous ne verrez rien apparaître sur cette photo

0
91

« Écrivez c en commentaires et puis retournez en arrière et regardez cette photo. Ne jetez pas le téléphone ! », c’est par ces mots que la page Facebook dénommée « Saiklojia Ya jinsi ya kutongoza » a relayé une fausse information liée à un engagement bait.

Méfiez-vous ! Il ne se passe rien si vous écrivez la lettre « C » sur cette photo. Il s’agit d’un click bait.

« Andika neno « C » kisha uludi uangalie hiyo picha usitupe simu », a lancé la page Facebook « Saiklojia ya jinsi ya kutongoza »

Ce qui se traduirait en francais par « Écrivez c en commentaires et puis retournez en arrière et regardez cette photo. Ne jetez pas le téléphone ! »

Andika neno "C" kisha uludi uangalie hiyo picha usitupe simu

Posted by Saiklojia ya Jinsi ya kutongoza on Saturday, June 11, 2022

Cette publication est devenue si virale sur Facebook en ce sens qu’elle a généré 29 110 mentions j’aime, 52 201 commentaires et 174 commentaires.

La même infox a été relayée par la page « Tanzania Yetu Kupata habari live »

Andika neno "C" kisha uludi uangalie hiyo picha usitupe simu kisha share uone maajabu

Posted by Tanzania yetu kupata habari live bofya hapa on Monday, June 13, 2022

Et l’internaute Nancy Njeri :

Andika neno c kisha urudi uangalie,,,amazing magic☠️☠️☠️☠️

Posted by Nancy Njeri on Monday, June 13, 2022

*Ces internautes qui ont été dupés ! *

Ci-dessous quelques captures d’écran des internautes qui ont bernés par cette fausse information :

Pour vérifier cette information, nous avons écrit « C » en commentaires tel que recommandé dans l’infox et il n’y a rien qui s’est passé. Il s’agit donc d’un engagement bait.
L’engagement bait, qu’est-ce ?
L’engagement bait également appelé piège à interaction ou encore » clickbait, engament bait » en anglais, consiste à inciter les personnes à interagir avec une publication (mention j’aime, commentaire, partage) pour augmenter artificiellement son engagement et ainsi accroître sa portée. Le nombre incalculable de commentaires que cette infox a suscités nous laisse dire que plusieurs internautes se sont retrouvés dans le panneau sans forcément s’être rendu compte. Le but, c’était l’appel aux commentaires.

En effet, Il existe 5 types de pièges à interaction et sont tous sanctionnés par Facebook : il s’agit de :
Piège à réaction, piège à commentaire, piège à partage, piège à identification et piège à vote.
Pour en savoir un peu plus, lisez cet article écrit par Facebook :

https://web.facebook.com/business/help/259911614709806?id=208060977200861&_rdc=1&_rdr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here