Il n’existe aucune preuve que Kabila avait exigé de Tshisekedi la condamnation de Kamerhe en juin 2020

0
181

Sur une publication datant du 08 juin 2020 sur la page Facebook « Kin One-News » et qui refait surface, on affirme que l’ancien président Congolais Joseph Kabila avait conditionné le maintien de Felix Tshisekedi au pouvoir, par la condamnation de Vital Kamerhe, son ancien directeur de cabinet. Selon cette publication qui a génère plus de 590 réactions dont 310 partages, même Jeanine Mabunda, à l’époque, menaçait de destituer le Président Félix Tshisekedi en cas de non-respect de la constitution. Cette affirmation ne repose sur aucun fait.

Le post, pubié à l’époque dit : « Kabila souhaite voir la force de Tshisekedi si ce dernier condamne Vital Kamerhe par emprisonnement. Kabila : Jusque-là, Félix n’a pu démontrer sa force de frappe en tant que président de la RDC, même Mabunda Menace de le Destituer en cas de non-respect de la constitution, regardez comment je faisais trembler le monde, même Donald Trump et Barack Obama avait peur de moi et Tshisekedi Etienne n’avait jamais oser me pointer du doigt, et beaucoup d’autres événements ont prouvé ma force, j’ai même dirigé la CPI pour arrêter Mbemba, et aujourd’hui je souhaite voir Tshilombo montrer au monde qu’il est le véritable président de ce pays, si Tshisekedi réussi à condamner Vital Kamerhe même pour 1 ans de prison, je vais dire au FCC de le laisser tranquille et je vais démissionner de mon poste de sénateur à vie. Je veux que ce message soit partagé.  Source : www.politico.cd/kabila-a-felix-tshisekedi », publie Kin One-News. 

https://web.facebook.com/105155887814686/photos/a.105155984481343/138909534439321/

Nous avons parcouru les commentaires de cette publication, certains internautes ont cru à l’infox.

« Monsieur Kabila, nous savons bien que tu as donné le pouvoir à Félix, vous aviez détourné la volonté du peuple Congolais. Les pleurs du peuple vous causeront des dégâts et vous finirez de vous séparer avec Félix », commente Gabi Nzenga.

« Monsieur le sénateur, vous voulez voir la force de Fatshi béton? En commença par vous-même après Vital Kamerhe » ? S’interroge Mbombo Rachel.

« Avec des telles publications, Kamerhe sera condamné à 25 ans, après lui, c’est Ntambwe Muamba, après lui, c’est Albert Yuma, après lui, c’est Kabila, il ne peut pas nous intimider. Ca fait longtemps que les étrangers ont joué avec ce pays, trop c’est trop, ils serons tous arrêtés et renvoyer n’importe quoi », réagi Clement Kapingamulume.

Pour vérifier cette information, Congo Check a contacté les proches de Joseph Kabila, nous avons ensuite vérifié le lien présenté par l’auteur de l’infox. Nous avons trouvé qu’il s’agit d’une fausse information.

 Barnabé Kikaya Bin Karubi qualifie ces propos de « bêtises »

Contacté par Congo Check, Barnabé Kikaya Bin Karubi, conseiller diplomatique de Joseph Kabila dit ne pas vouloir commenter des bêtises.

« Non, monsieur, je n’ai pas de commentaires à faire à ces bêtises. C’est du n’importe quoi. », a-t-il dit.

 L’information n’existe pas sur le site Politico.cd

Nous avons cliqué sur le lien indiqué par l’auteur de l’information. Celui-ci nous a conduit à ce résultat : « Contenu non trouvé » et la rédaction de Politico.cd ne reconnait pas ce contenu.  Contacté, Hervé Pedro, Rédacteur en Chef en charge du Reporting de Politico.cd nie les faits. Pour lui ce contenu ne vient pas de Politico.cd : « Jamais ! Le style n’est même pas nôtre et cela ne répond aucunement à notre ligne éditoriale. La ligne éditoriale de Politico.cd ne nous permet pas de citer des autorités de cette manière. Je ne sais pas par quel miracle ou magie ce contenu est passé par notre rédaction. C’est vraiment une fausse information. », explique au téléphone de Congo Check le rédacteur en chef de Politico.cd

Au terme d’un procès anti-corruption sans précédent, Vital Kamerhe, allié et directeur de cabinet du président congolais, avait été condamné samedi 20 juin 2020 à une peine principale de « 20 ans de travaux forcés ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here