Gabon – RDC : faux, la CAF n’a pas encore décidé de l’élimination de l’équipe gabonaise

0
105

Une information circule depuis mardi sur les réseaux sociaux confirmant la qualification des léopards de la RDC à la prochaine coupe d’Afrique des Nations prévue au Cameroun. Méfiez-vous de ces affirmations qui ne reposent sur aucune source officielle.

Une de ces publications sur Facebook parue sur le mur de Browns Junior a été partagée plus de 42 fois et cumulé au moins 120 likes et une trentaine de commentaires en 18 heures.

Selon cette publication : « Le président de la CAF Dr Motsepe confirme l’élimination du Gabon au profit de la RDC. »

« Je voudrai confirmer l’élimination du Gabon au profit de la RDC pour fraude d’identité, nos règlements et nos lois sont très claires et stipulent que lorsqu’une nation fraude, la sanction est l’exclusion de nos différentes compétitions conformément aux articles 47, 48 du règlement de la FIFA. La jurisprudence nous enseigne que la RDC a été déjà éliminée de la CAN pour fraude donc le Gabon aussi. Je veux que ce message soit partagé. » poursuit la même publication, attribuant ces propos au président de la CAF.

Une autre affirmation a été publiée sur le mur de Paulin Munyagala, qui semble confirmer l’information.

La RDC qui est repêchée à la can Cameroun en remplacement du Gabon.

Posted by Paulin Munyagala on Wednesday, April 28, 2021

« La RDC qui est repêchée à la CAN Cameroun en remplacement du Gabon », dit cette publication à laquelle plusieurs n’ont pas cru puisque sans sources. D’autres l’ont prise pour une bonne nouvelle.

Une confirmation avant le verdict de la CAF

Contactée par Congo Check, la communication de la FECOFA dit attendre toujours la décision de la CAF.

« Nous attendons encore la décision de la CAF », nous a confié Jerry Kalemo, chargé de communication adjoint de l’instance faîtière du football congolais.

« Le jour où le dossier sera clos, elle notifiera toutes les deux parties », a-t-il ajouté à Congo Check.

De quel litige s’agit-il ?

C’est une affaire qui implique le milieu de terrain gabonais Guelord Kanga qui, selon la Fédération congolaise de football, porte les origines congolaises mais accusé d’avoir d’identité afin de jouer au compte de l’équipe nationale de football du Gabon lors de éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations dont la phase finale aura lieu du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun.

Selon la FECOFA, Guelord Kanga est natif de Kinshasa en RDC, mais qui indique sur ses documents qu’il était né à Oyem au Gabon.

La RDC, à travers sa fédération a dénoncé ce qu’elle qualifie de fraude, juste après la 5e journée des éliminatoires CAN qui avait vu les Léopard perdre devant les Panthère du Gabon 0 contre 3.

Le joueur d’Etoile Rouge de Belgrade a fait pourtant ses débuts dans un club de la 2e division de Kinshasa avant de rejoindre le Gabon.

Selon les documents présenté par la RDC, à Kinshasa le joueur évoluait sous le nom de Kiaku Kiaku Kiang mais en arrivant au Gabon, il changera de nom et s’appellera désormais Guelord Kanga. Au-delà du nom et de lieu de naissance, le natif de la commune de Ngiringiri changera même les noms de ses parents et décalera sa date de naissance de 5 ans de retard soit le 1 septembre 1990 au lieu de 1985.

La CAF qui avait été saisie par les dirigeants de la Fédération congolaise, a déjà demandé au Gabon de présenter ses éléments de défense.

Au cas où la CAF donnait raison à la RDC, le joueur incriminé pourra être sanctionné, une peine qui lui coutera toute sa carrière internationale, son équipe exclue de deux prochaines éditions de la CAN et la RDC se verra donc qualifiée sur tapis vert.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here