Faux : le corps du cardinal Malula n’a pas été déterré pour laisser place à celui du cardinal Monsengwo dans la cathédrale Notre Dame du Congo

0
263

Des publications sur les réseaux sociaux dont Facebook et Twitter affirment que le corps du cardinal Albert Malula a été déterré sur ordre du cardinal Fridolin Ambongo, pour laisser place au défunt cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, à la cathédrale Notre-Dame du Congo, citant la famille comme source d’information. Méfiez-vous, il s’agit d’une intox.

Sur les réseaux sociaux, des propos tribaux ont très vite fusé de partout. Des internautes considèrent ainsi que c’est par la haine d’une certaine communauté, à laquelle appartenait le cardinal Malula, que cet acte aurait été entrepris. Pourtant tout ceci est faux.

Les travaux ont été entrepris à la cathédrale pour maximiser les capacités d’accueil des défunts. Les deux cardinaux inhuméssur le lieu, Etsu et Malula, ont changé de place dans le même endroit, il n’est pas question de Malula seulement.

« Le corps du cardinal Malula déterré pour enterrer Monsengwo. Ce sont les membres de feu Cardinal Joseph-Albert Malula qui livre cette information à la presse à travers une vidéo faite sur place à la Cathédrale Notre Dame du Congo ce samedi 17 juillet. À en croire les membres de la famille de Malula, le corps de leur frère est déterré à la Cathédrale, pour laisser la place au Cardinal Monsengwo. », note faussement le compte Facebook de Faustin Katanga Bis.

Cathédrale Notre du Congo : le corps du cardinal Malula déterré pour enterrer Monsengwo (famille)17.07.2021,Ce sont…

Posted by Faustin Katanga Bis on Saturday, July 17, 2021

L’information a été relayée également par d’autres internautes comme Lisette Lisa Mongendu : « Sur ordre du cardinal Fridolin Ambongo, le cardinal Malula a été déterré pour enterrer le cardinal Monsengwo, scandale. ».

Urgent: Sur ordre du cardinal Fridolin ambongo,le cardinal malula a été déterré pour enterrer le cardinal mosengwo. Scandale

Posted by Lisette Lisa Mongendu on Saturday, July 17, 2021

Mais ici aussi :

Et Après vérification à notre dame , nous constatons qu'il ya assez d'espaces pour enterrer le cardinal Mosengwo ça ne…

Posted by Manay Malu on Saturday, July 17, 2021

Des propos de tribalisme à cause de l’infox

Cette infox a été largement partagée, sur le compte Facebook de Lisette Lisa Mongendu elle a généré plus de 150 mentions j’aime et 40 partages. Dans le lot de 144 commentaires plusieurs internautes ont cru à cette publication sans se remarquer l’infox, dénonçant le tribalisme dans le chef du cardinal Ambongo qui aurait pris cette décision :

« Quel niveau du tribalisme à l’église catholique ! », s’exclame Tharcisse Kashala. « Ambongo connaît nos lois et coutumes bien, un jour il va mourir aussi on fera la même chose. », écrit Gédéon Muteba

Pourquoi cela est en grande partie faux ?

D’après les recherches menées par Congo Check, média spécialisé dans la vérification des faits en République démocratique du Congo, le corps du cardinal Malula a été déterré, mais il n’y a pas que son corps qui a connu ce déplacement. Dans la cathédrale Notre-Dame du Congo deux corps des cardinaux y sont inhumés, notamment celui du cardinal Malula et l’autre du cardinal Frédéric Etsou. Et tous ont changé de disposition.

Selon l’église catholique de Kinshasa, les travaux ont été entrepris à la cathédrale Notre-Dame du Congo afin de maximiser la capacité d’accueil des défunts :

« On change des dispositions d’inhumation. C’est maintenant une crypte avec une capacité de 8 places. Ici il n’est pas question de Malula mais de tous les défunts qui y seront enterrés. Donc les deux cardinaux ont changé de place dans le même endroit. », répond à Congo check, l’abbé Jean-Marie Konde chargé de communication de l’archevêché de Kinshasa.

La décision était prise en conformité avec les autorités de Kinshasa : « Je marque mon accord pour le déplacement des corps des défunts cardinaux Joseph Albert Malula et Frédéric Etsou de leur sépultures actuelles vers celles récemment construites toujours à l’intérieur de cathédrale Notre-Dame du Congo. », écrit Gentiny Ngobila, gouverneur de la ville province de Kinshasa.

Dispositions du droit canonique

Enterrer les évêques dans leur cathédrale est une pratique ancienne, consacrée par le canon n°1242 du code de droit canonique de 1983. La disposition précise que : « les cadavres ne seront pas enterrés dans les églises, sauf s’il s’agit du Pontife romain, des Cardinaux et des Évêques diocésains, même émérites, qui doivent être enterrés dans leur propre église ».

S’agissant des funérailles de l’évêque diocésain, « elles doivent être célébrées dans sa propre église cathédrale, à moins que lui-même n’ait choisi une autre église avant sa mort », indique le canon 1178 .

Lien perpétuel

Ces dispositions ont été prises pour matérialiser le lien perpétuel qui unit l’évêque à son diocèse. Pour matérialiser cette union, il reçoit un anneau lors de son ordination. C’est pour cette raison qu’il est enterré dans la cathédrale qui est l’église mère du diocèse et son église propre. C’est là où est également placé son siège appelé « cathèdre », lit-on sur le site de Ouragan.cd

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here