Faux : en Allemagne, Félix Tshisekedi n’a pas promis de faire de « bombé » la « drogue d’Afrique »

0
192

Illustrant ses propos par une photo du Président congolais avec la Chancelière allemande Angela Merkel, un internaute a avancé que Félix Tshisekedi voulait créer une nouvelle drogue à vocation africaine. C’est faux, ces propos inspirés de l’actualité nationale ne sont pas fondés. Voici pourquoi :

« Le président de la République promet de faire de la drogue bombé la cocaïne d’Afrique.
Félix Tshisekedi : J’ai décidé de faire de la nouvelle drogue bombé la cocaïne d’Afrique, ceci promulsera la RDC au rang des pays innovateurs, bien que cela a un effet néfaste mais nous devons faire de cette drogue la cocaïne d’Afrique et cela va concurrencer d’autres drogues mondiales comme la marijuana.
», écrit la page Bombé sur Facebook. Le post, très vite devenu viral a été mis en queue des articles suspectés d’être faux par notre partenaire Facebook.

L’auteur conclut son message en disant accordant ces propos au Président : « Je veux que ce message soit partagé. »

Pourquoi cela est faux :

  1. Il n’existe aucune preuve d’une telle déclaration du Président Félix Tshisekedi lors de son séjour en Allemagne. La présidence de la république et tous les médias qui ont parlé de ce voyages ont évoqué des collaboration économiques, et rien à voir avec la création d’une drogue panafricaine.
  2. La page a été créée le 27 juin de cette année. Au départ, elle se nommait Antony Tshisekedi. Suivie par plus de 3200 personnes, la page a changé de nom le 28 août dernier, pour être nommée Bombé, même nom qu’une drogue qui fait des ravages dans la capitale Congolaise. La page n’est pas authentifié, même si la description fait penser à un penchant Pro-Félix.
  1. La RDC combat la drogue appelée Bombé à Kinshasa. La police a même démantelé un réseau mafieux, impliquant des citoyens tunisiens, qui fabriquaient cette drogue dangereuse à Kinshasa
  2. L’internaute a voulu surfer sur deux faits : – Félix Tshisekedi est actuellement le président de l’Union africaine, et c’est principalement à ce titre qu’il s’est rendu en Allemagne, en marge de la Cette rencontre s’est tenue en marge de la « Compact with Africa » (CwA). Cela pourrait faire penser qu’il a le pouvoir de décider sur toute l’Afrique. Puis, la drogue Bombé, est fabriquée à Kinshasa et n’arrête pas de défrayer la chronique. Mais, au-delà du fait que le Président en exercice de l’Union africaine ne peut pas imposer une décision, créer une drogue ne fait pas partie des objectifs de l’UA. Voici les objectifs de cette organisation :

L’UA s’inscrit dans la vision « d’une Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale » .

L’Acte constitutif de l’Union africaine et le Protocole sur les amendements à lʼActe constitutif de l’Union africaine déclinent les objectifs de l’UA , qui consistent à :

  • réaliser une plus grande unité et solidarité entre les pays africains et entre les peuples d’Afrique;
  • défendre la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance de ses États membres;
  • accélérer l’intégration politique et socio-économique du continent;
  • promouvoir et de défendre des positions africaines communes sur les questions d’intérêt pour le continent et ses peuples;
  • Encourage international cooperation
  • promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité sur le continent;
  • promouvoir les principes et institutions démocratiques, la participation populaire et la bonne gouvernance;;
  • promouvoir et protéger les droits de l’homme et des peuples conformément à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples et aux autres instruments pertinents relatifs aux droits de l’homme;
  • créer les conditions appropriées permettant au continent de jouer le rôle qui est le sien dans l’économie mondiale et dans les négociations internationales;
  • promouvoir le développement durable aux plans économique, social et culturel, ainsi que l’intégration des économies africaines;
  • promouvoir la coopération dans tous les domaines de l’activité humaine en vue de relever le niveau de vie des peuples africains;
  • coordonner et harmoniser les politiques entre les communautés économiques régionales existantes et futures en vue de la réalisation graduelle des objectifs de l’Union ;
  • accélérer le développement du continent par la promotion de la recherche dans tous les domaines, en particulier en science et en technologie ;
  • œuvrer de concert avec les partenaires internationaux compétents en vue de l’éradication des maladies évitables et de la promotion de la santé sur le continent ;
  • assurer la participation des femmes au processus de prise de décisions, notamment dans les domaines politique, économique et socio-culturel ;
  • développer et promouvoir des politiques communes sur le commerce, la défense et les relations extérieures en vue d’assurer la défense du continent et le renforcement de ses positions de négociation ;
  • inviter et encourager la participation effective des Africains de la diaspora, en tant que partie importante de notre continent, à la construction de l’Union africaine..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here