Faux, aucun groupe de jeunes de Beni et Butembo n’est allé en brousse pour former une milice

0
76

Une publication sur le réseau social Facebook annoncé qu’une centaine des jeunes de Beni et Butembo sont allés dans la brousse de Mayangose pour former leur propre armée.

Ce post a soulevé la curiosité des certains internautes, certains soutenant l’action et d’autres par contre s’y opposent à cette initiative.

Méfiez-vous c’est une fausse information.

« Urgent, une centaine des Jeunes de Beni et Butembo en brousse pour former leur propre armée», peut on lire sur la page Facebook de Richard Kalos.

[embedfb https://web.facebook.com/richard.kalos/posts/3697121520415685]

Mieux vaut tard que jamais vraiment ça je soutiens à 100%, réagit Lucien Bacikuderhe

Dans les enquêtes, Congo Check est entré en contact avec le lieutenant Antony Mwalushai qui a rejeté cette nouvelle.

« Ces jeunes ne sont jamais allés en brousse, ils s’étaient arrêtés dans le village Bulongo sur la grande route Beni-Kasindi et depuis déjà deux jours ces jeunes sont maintenant dans la ville de Beni et aucun jeune n’a foulé ses pieds dans la brousse de Mayangose» a précisé le chargé de communication de Sokola1.

Antony Mwalushai Rassure qu’il a été lui-même en contact avec le représentant de se mouvement des jeunes et ce dernier lui a confirmer que tous les jeunes sont déjà de retour chez eux dans leurs domiciles respectifs.

Du coté de ses jeunes, FISTON ISAMBIRO le représentant du mouvement véranda MUSTHANGA dans la ville de BENI, parles en se ton : « Nous ne sommes pas partis en brousse, nous avons pris le chemin Beni-Kasindi comme c’est là où le rebelles ADF ont toujours opérés et nous avons passé deux nuits dans le village Bulongo pour compatir avec les familles victimes, il n’a jamais été questions d’ailler dans la brousse créer notre propre armée car nous avons confiance en nos militaires. Ce que nous faisons c’est juste une pression pour que le massacres finissent définitivement dans cette parie Est de la RDC » a-t-il dit.

A noter que les activités en ville de BENI était paralysé le vendredi 02 Avril 2021, suite à la population indignée aux massacres de ADF dans cette partie, le mouvement de jeunes appelé Veranda Mutshanga avait donc fait appel à une marche de colère et de soutien aux familles victimes pour interpeller le gouvernement congolais. Ainsi ils ont passés deux jours dans le village Bulongo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here