Faux, Alain Foka ne s’est pas exprimé sur l’affaire Kurt Zouma

0
662

En date du 16 février dernier, le compte Air Mboa a publié des propos attribués à Alain Foka relatifs à l’affaire de Kurt Zouma, footballeur international évoluant à West Ham United en Angleterre. Cette réaction faussement attribuée à ce célèbre journaliste de la Radio France Internationale n’a jamais été donnée par ce dernier attestent les documents factuels disponibles.

Comparaison n'est pas raison mais lisons un peu SCANDALE/AFFAIRE KIRT ZOUMA : “Maltraitance animale : Kurt Zouma est…

Posted by Air Du Mboa on Tuesday, February 15, 2022

Cette publication commentée et partagée par les internautes a induit l’opinion en erreur et nécessite un éclaircissement pour rétablir les faits.

Alain Foka indique n’avoir jamais exprimé son avis sur le sujet

Toutefois, réagissant sur son compte Twitter, Alain Foka a démenti ces propos lui attribués en premier par un média Sénégalais, Seneweb, en date du 14 février et qui ont fait le tour des réseaux sociaux.

Dans ce tweet du 14 février toujours, Alain Foka réfute ses propos et affirme ne s’être jamais exprimé sur la question. Et ainsi l’on peut lire dans son tweet que le journaliste de RFI et France 24 appelle tout le monde à la vigilance face aux fakenews, et affirme n’avoir jamais donné son avis sur la question, que ce soit en privé ou encore en public. Il condamne par ailleurs, « cette pratique juridiquement condamnable visant à se servir d’un nom pour faire passer un message », a ajouté Alain Foka dans un second message.

Il est toujours conseillé aux internautes de recourir aux sources primaires dans la démarche de lutter contre la diffusion ou la propagation de fausses informations. Dans ce cas précis, la démarche était de se rendre sur les portails du médias Seneweb, présenté comme diffuseur de l’interview avec Alain Foka. La deuxième démarche serait de visiter les réseaux sociaux de ce journaliste afin de vérifier s’il a partagé son entretien avec ledit médias. Au cas où le médias pourrait avoir supprimé l’interview, les empreintes du lien de ce contenu resterait toujours sur la toile. D’où la troisième méthode serait de taper les mots-clés de l’infox sur les moteurs de recherche tels que Google, Binq, Yahoo…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here