Fact-check : c’est que l’on sait des notes sur la vaccination anti-Covid-19 à la radio Maendeleo

0
227

Deux documents distincts de la radio communautaire Maendeleo basée à Bukavu, font le tour de la toile en République démocratique du Congo. L’un oblige le personnel à se faire vacciner contre le Covid-19 et l’autre est plutôt d’une sensibilisation en vue des éventuelles opportunités de voyage. Plusieurs interrogations ont été soulevées, alors Congo Check y va d’un décryptage pour dissiper le flou qui plane.

« Bukavu : La radio Maendeleo impose le vaccin contre Covid-19 à tous ses agents, faute de quoi ils seront écartés », écrit l’internaute Paulin Aganze sur son fil d’actualité Facebook. La nouvelle a également été relayée dans des médias, dont élection-net.com.

Bukavu/Covid-19 : Une radio communautaire oblige tous ses agents à se faire vacciner

Posted by ElectionNet on Saturday, January 22, 2022

Étranges compréhension de la situation

Dans les commentaires de ces différentes publications, plusieurs internautes se montrent en rogne, en lisant cette annonce. « Quelle stratégie mon Dieu. Désolé au DG vraiment », tempête Fabien Irenge. « Nous méfier des ragots, dans le communiqué du directeur, en attaché, il est clairement spécifié que l’appel à vaccination ne revêt aucun caractère obligatoire…. Le lire d’abord, avant de commenter », note pour sa part Faustin Muliri.

Ce que l’on en sait de ces deux communiqués

Pour y voir clair et pour dissiper les doutes, Congo Check est entré en contact avec certains membres du personnel de la radio Maendeleo, et l’on peut dire que les réactions ne sont pas du tout unanimes. D’abord, le premier communiqué parvenu à Congo Check donne un ultimatum aux agents, qui avaient jusqu’au 31 janvier pour se faire vacciner, alors que le deuxième ne donne aucun ultimatum.

Ce dernier est dans la stratégie d’une campagne de sensibilisation qui appelle les agents à se faire vacciner aux fins de ne pas rater des opportunités de voyage, sachant que dans plusieurs pays il y a encore des restrictions en ce qui concerne la lutte contre la pandémie. « Le document qui circule était un brouillon, après discussions avec les agents sur des incompréhensions, il a été changé », dit un agent de la Radio Maendeleo à Congo Check. D’un autre côté, l’on affirme que le document avec un ultimatum est un faux. « Faux document », lance Thaïs Bagula, directeur de la radio Maendeleo qui nous brandit « le vrai document ».

« Il y a juste un communiqué pour inviter les agents à se faire vacciner pour ne pas rater des probables opportunités au cas où. Rien d’obligation. Le vrai a été falsifié », indique Étienne Mulindwa, journaliste de cette radio contacté par Congo Check.

Les jours passent, et les recherches menées par Congo Check au sein du personnel de cette chaine continuent de démontrer qu’il n’existe aucune obligation de se faire vacciner à l’interne mais que les deux documents ont été émis depuis cette rédaction et actualisés pour aboutir à un consensus.

En République démocratique du Congo, la vaccination demeure volontaire pour tout citoyen. Le premier document donnant un ultimatum était devenu viral et si Congo Check ne s’en était pas occupé, des conséquences sociales auraient été non négligeables, au vu la réticence de certains Congolais à se faire vacciner tant le déni de cette pandémie est dans la communauté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here