Des poulets fumés sans hygiène par des Chinois, puis envoyés en Afrique ? Infox

0
108

Le 27 mai dernier, Nicolas Nswa, internaute Facebook, poste une capture d’image montrant un homme pulvérisant une certaine matière sur des poulets placés à même le sol à l’aide d’un outil. La légende de cette capture explique qu’il est question des poulets fumés que les Chinois veulent épuiser en Afrique.

Attention, cette image est sortie de son contexte. En réalité, elle tire son origine du Viêt-Nam, elle date de 2015 et contrairement à ce que décrit la légende, il s’agit de la préparation préliminaire du poulet frit à la sauce chili, l’un des plats du plateau de mariage.

Cette image a déjà fait le buzz, en 2015 et dès lors elle a été plusieurs fois sortie de son contexte et avant d’être reprise au mois de mai 2022.

Diamond Valvie l’a postée en début d’année 2019 aussi :

Poulet fumé les chinois veulent finir l'Afrique.

Posted by Diamond Valvie on Thursday, January 3, 2019

La page « Showbizz Kamer » publie la même image :

Poulet fumé les chinois veulent finir l'Afrique😢😭😢

Posted by Showbizz kamer on Tuesday, May 21, 2019

Congo Check a compté plus d’un millier des réactions suscitées. Et ce qu’il faut savoir de ces réactions, surtout les commentaires, ce que les chinois en ont vraiment pris cher pour leur grade. Traités et qualifiés de différentes manières l’exaspération des internautes envers ce peuple s’est lu clairement dans beaucoup de commentaires suite à cette préparation jugée insalubre.

Contextualisation de l’image

Cette image méritait une vérification, vu son taux de viralité. Nous avons donc recouru à l’outil d’images inversées de Google, qui nous a permis de situer l’image dans le temps et dans l’espace pour nous redonner le contexte réel.

Premièrement, l’image n’est pas de la Chine mais du Viêt-Nam. Prise par l’internaute Tran Ahn Tuan, alors âgé de 23 ans à l’époque. L’auteur de cette image avait expliqué au média d’information en ligne Dan Viet que la photo du poulet rôti avec une torche avait été prise par lui avec son téléphone à midi le 6 avril 2015, en se rendant à un dîner de mariage chez un parent à Co Loa (Dong Anh, Hanoï). Il a posté sur sa page personnelle vers 15 heures le même jour avec le titre « Le poulet rôti à la campagne devrait se manger. » Une image qu’il avait ensuite effacée après avoir remarqué son explosion énorme sur internet.

Deuxièmement, il n’est pas question de la préparation des poulets fumés en partance pour l’Afrique, Mais au contraire, M. Tran Ahn Tuan avait expliqué que « c’était une photo prise lors de la préparation préliminaire du poulet frit à la sauce chili, l’un des plats du plateau de mariage. Comme il s’agit d’un poulet industriel, les gens doivent utiliser un chalumeau à gaz pour faire fondre la graisse. Après cela le poulet est lavé, filtré puis frit. »

Il avait conclu en confirmant que cette photo avait été prise par lui « lors d’une cérémonie de mariage à la campagne et non dans une usine de transformation ou de production alimentaire. »

Les médias vietnamiens qui s’étaient attelés à remettre la photo dans son contexte avaient également pris soin de contacter le département de la sécurité alimentaire qui avait aussi expliqué n’avoir jamais vu « un cas de poulet rôti avec une torche sur sol sal. »

Plusieurs autres médias vietnamiens avaient remis cette image dans son contexte en 2015.

Les dangers de la décontextualisation d’une image

Il suffit de sortir une image de son contexte pour qu’elle mette en déroute un grand nombre de personnes. Et cela soulève des préjuges, des insultes et même de l’incrédibilité de la part des sujets concernés par cette pratique. Les chinois peuvent perdre une grande clientèle et leur crédibilité, raison pour laquelle nous avons replacé l’image dans son vrai contexte.

Mots clés utilisés pendant la recherche : «Chinois, Viêt-Nam, Poulet, Décontextualisation, Contexte, Afrique, Chine »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here