Cette photo d’un véhicule incendié est en rapport avec la récente attaque des ADF à Beni et non à Goma

0
175

Une information relayée par l’internaute Alice Kalamb montre une photo d’un véhicule incendié. La légende associée à cette photo raconte qu’il s’agit d’une récente attaque initiée par l’armée Rwandaise et qui a coûté 35 vies dans la ville de Goma. Attention, cette information est fausse. Il n’y a pas eu aucune récente dans la ville de Goma mais plutôt à Beni. La photo d’illustration de cette infox est l’un des véhiculés qui ont été incendiés au cours de la dernière attaque des rebelles des ADF-Nalu à Beni.

« Ce matin à Goma l’armée Rwandaise masquée aux rebelles M23 a massacré 35 civils congolais et brulé des véhicules mais Félix Tshisekedi déclare la guerre avec le Rwanda, papa n’a ngai population ekosila Paul Kagame alingi a rappelé son ambassadeur n’a Kigali pe à expulser notre ambassadeur na Kinshasa Paul Kagame alobi pas question de négociation il faut guerre moninga mobali akoteli yo n’a lopango azali kobomela yo Bana yo pe zongisa aaaah mawa Mobutu zonga », a écrit l’internaute Alice Kalamb.

Plusieurs internautes ont été dupés !

En parcourant les commentaires que cette infox a générés, plusieurs dénotent au sein des internautes :

(Photos de commentaires des internautes)

Photo prise lors de la dernière attaque des ADF à Beni

Une recherche d’images inversée sur Reverse Image montre que cette photo est issue de la récente attaque à Beni, qui a coûté environ 15 vies. Le fait s’est déroulé la nuit du dimanche au lundi 30 mai 2022.Les assaillants ont surgi, avant de s’en prendre aux civils et aux véhicules qu’ils ont incendiés.
Voici le résultat de notre recherche via l’outil Reverse Image de Google :

Par rapport à cette information, le média congolais 7 sur 7 a écrit :
« Beni : Au moins 15 morts dans une nouvelle attaque ADF à Bulongo »

Le journaliste Rodriguez Katsuva en a aussi parlé sur son compte Twitter :

« #RDC : 14 morts dont une femme et un agent de l’ANR commune de Bulongo, 5 blessés dont une femme, 5 véhicules incendiés, 3 personnes portés disparus, 2 maisons incendiés, 17 boutiques pillées et plusieurs chèvres emportées. Bilan de l’attaque de #Bulongo en territoire de #Beni »

Conclusion : cette attaque a eu lieu à Bulongo, dans le territoire de Beni et non à Goma. En cette période de crise diplomatique entre la République démocratique du Congo et le Rwanda, de fausses informations sont susceptibles d’exacerber la haine et les tensions au sein des communautés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here