Cette photo de 2017 montre des lycéennes ougandaise formées pour se protéger contre le viol et le kidnapping

1
128

Depuis que les combats entre les rebelles du M23, aujourd’hui qualifiés de terroristes par le gouvernement congolais, et les Forces loyalistes, plusieurs rumeurs circulent. Elles proviennent de partout, même du cercle restreint du Président Congolais, Félix Tshisekedi. C’est ainsi qu’une ancienne image des filles ougandaise est faussement présentée comme celle des rwandaises qu’on apprend à manipuler les armes. C’est sur la page de Abraham Luakabuanga, ancien directeur de communication à la présidence, et qui reste un proche du Président. Pourtant sur cette photo, qui date de 2017, ce sont des lycéennes qui étaient sensibilisées pour se protéger contre violeurs ou kidnappeurs. Voici les détails de nos recherches.

Il y a quelques jours une autre rumeur du même individu, très largement partagée aussi, affirmait que plusieurs militaires rwandais avaient été tués sur le sol Congolais. Pourtant il s’agissait des victimes du génocide.

Ces rumeurs surviennent pendant que la RDC a accusé le Rwanda de soutenir les rebelles du M23.

» Dans une école au Rwanda on apprend aux élèves le maniement des armes… « , écrit Abraham. Près de 400 commentaires et 500 partages. Nous avons été alereté auss

Dans une école au Rwanda on apprend aux élèves le maniement des armes…

Posted by Abraham Luakabuanga on Monday, May 30, 2022

Faits datant de 2017, dans l’école pour fille appelée « Kashaka Girls S School », l’école scientifique des filles de Kashaka

Pour retrouver l’origine de la photo, nous avons utilisé Google Reverse Image. Cet outil gratuit, sur téléphone ou ordinateur, permet de lier une photo à l’actualité et à son apparition. C’est ainsi que nous sommes arrivé à retrouver le contexte de cette image.

  • Les faits se sont passés en décembre 2017. À Mbarara, dans l’école des filles Kashaka.
  • 545 filles ont été entraînée pour se protéger contre le viol, le kidnapping et des possibilités de meurtre avec une arme à feu
  • Le programme fait partie de celui sur le patriotisme
  • Vous pouvez lire plus de détails ici :

Conclusion : les faits se sont déroulés en Ouganda en 2017 et non au Rwanda. Cela n’a aucun lien avec les attaques récentes du M23 contre les Fardc.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here