Aucune preuve natteste que le Pape François a validé la chanson « Lettre à Ya Tshitshi » de Elvis Bob

0
52

Depuis 4 jours, une publication sur le réseau social Facebook affirme que le Pape François a validé la chanson « Lettre à Ya Tshitshi » de l’artiste musicien congolais Elvis Bob.

C’est sur la page de Kinsahsa 24 que ce nouvelle a été annoncée pourtant fausse.  Méfiez-vous-en.

« Incroyable mais vrai. Le Pape François valide la chanson de l’artiste Bob Elvis “LETTRE À TSHITSHI », écrit l’auteur de cette publication qui a généré plus de 299 mentions j’aime sans compter les commentaires ainsi que les partages.

🔴 INCROYABLE MAIS VRAI Le Pape François 🇻🇦 valide la chanson de l'artiste Bob Elvis “LETTRE À TSHITSHI”

Publiée par Kinshasa 24 sur Dimanche 7 novembre 2021



Pour vérifier cette information, Congo Check a auditionné les récentes messes animées par le Pape et traduites en Français depuis le jour de la publication de ce post, et nul part le souverain pontife a fait mention de la République démocratique du Congo dans ses sermons.

A côté de cela, sur les réseaux sociaux du Pape François que nous avons eu à visiter, aucune nouvelle allant dans ce sens n’a été publiée.

Les vérifications ne se sont pas limitées par là, nous avons également visité différents médias sérieux congolais et italiens et nul part a figuré l’information affirmant que le Pape François a validé la chanson de cet artiste musicien congolais.

Il sied de noter que le rappeur congolais Elvis Bob avait dévoilé le vendredi 5 novembre dernier, son nouveau clip intitulé « Lettre à ya Tshitshi ». Très engagé dans la situation sociale de la RDCongo, Elvis Bob n’est pas resté pour autant aphone face à la précarité sur tous les plans dont est victime son pays.

Dans ce nouveau clip, Elvis Bob regrettait le départ de la figure emblématique de la démocratie qui a laissé derrière lui un vide notamment l’insécurité, la situation sociale précaire…,le rappeur n’a rien laissé au hasard et a en outre décrié plusieurs figures de la scène politique du pays.

Plutard, le 9 novembre, la commission nationale de censure des chansons et des spectacles a notifié sa décision d’interdire aux chaînes de télévision, stations de radio et autres moyens de communication installés sur le territoire congolais la diffusion de « Lettre à Ya Tshitshi » de Bob Elvis ainsi que de « Nini to sali te » du groupe musical MPR.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here