Histoire : vrai, le 28 juillet 1984 est la date de la dernière élection de Mobutu Sese Seko

0
898

Une publication data du 28 juillet 2021 sur la page Facebook du Blogueur Benjamin Babunga dénommée « Et si on parlait d’Histoire » indique que la dernière élection du président Mobutu par la voie des urnes date du 28 juillet 1984. Devenu très viral, nous avons tenu à confirmer sa véracité, après que le post est apparu comme potentiellement faux dans un fil Facebook.

« Ce Jour-Là… 28 juillet, comme aujourd’hui. Le 28 juillet 1984, dernière « élection » du Président Mobutu par la voie des urnes. », entame le blogueur Benjamin Babunga.

« Ce jour-là, les résultats de l’élection présidentielle, à laquelle Mobutu Sese Seko est le seul candidat, sont proclamés. Et c’était pour la dernière fois que Mobutu était « élu » comme Président du Zaïre par la voie des urnes. Les votants avaient le choix entre deux bulletins de vote : un bulletin vert par lequel ils confirmaient leur « Oui », et donc le maintien de Mobutu ; et un bulletin rouge, qui symbolisait le « Non ». La majorité des zaïrois s’était donc pliée sur le « Oui » », poursuit-il.

CE JOUR-LA… 28 juillet, comme aujourd'hui…Le 28 juillet 1984, dernière "élection" du Président Mobutu par la voie…

Posted by Benjamin Babunga Watuna on Tuesday, July 27, 2021

Comprendre ce qu’a été le « septennat social » de Mobutu

Dans sa vérification des informations Congo Check est entré en contact avec le professeur Jacques Usungo, historien et directeur du Centre de recherche universitaires du Kivu, CERUKI.

Le directeur du CERUKI, le professeur Jacques Usungo confirme cette la tenue de cette élection du 28 juillet 1984.

« C’était le 28 juillet 1984 qu’il y a eu les dernières élections présidentielles et législatives de Mobutu. Des élections pour le septennat du social disait Mobutu. », affirme le professeur Jacques Usungo et direction du Centre de recherche universitaire du Kivu. Le principal projet de société du Président était donc concentré sur l’amélioration du social du peuple zaïrois.

Des proches de la famille Mobutu retiennent la date du 28 juillet.

« Ces élections ont eu lieu le 28 juillet 1984. » renchérit Janvier Bagabo gestionnaire des sanctuaires Biosadec de la famille Mobutu dans la partie Est de la RDC.

Congo Check a élargi ses recherches en utilisant le moteur de recherche Google en tapant les clés « dernière élection de Mobutu » sur le moteur de recherche Google, Congo Check constate que certains sites en ont parlé.

Plusieurs médias et blogs sérieux reviennent sur cette date

Radio France Internationale RFI est revenu sur cette date dans son émission savoirs.rfi.fr

Le journal le Monde parle de la vague d’élections dans son article daté du 31 juillet 1984.

Ce media français relate la tension qui a régné à Kinshasa, un jour après ce vote aux cartons rouges et jaunes.

« Une » incertitude » très relative régnait, dimanche 29 juillet, à Kinshasa, quant au résultat de l’élection présidentielle. Un seul candidat » affrontait » en effet les électeurs : le maréchal Mobutu Sese Seko. Samedi, dans un des bureaux de vote de la capitale, le président du bureau a longuement expliqué aux électeurs – devant plusieurs journalistes étrangers invités au Zaïre pour cet événement – les conditions du vote : chaque Zaïrois doit choisir entre un bulletin rouge (non à Mobutu) et un bulletin vert (oui à Mobutu). » Le rouge, indique-t-on de source autorisée, est couleur de sang, de désordre. Le vert, symbole de la  nature, de la vie et de la force.  », écrit le journal Le Monde sur cette élection.

Le site Congolais le Grandcongo écrit « Histoire-RDC: 28 juillet 1984, dernière élection du président Mobutu par voie des urnes. » et précise que la majorité des Zaïrois s’était donc pliée sur le Oui.

Histoire-RDC : 28 juillet 1984, dernière “élection” du Président Mobutu par la voie des urnes. Me Kaddy Joseph Mbala évoque la dose de dictature !

La publication de Benjamin Babunga dans chute par » depuis ce jour-là, Mobutu est resté au pouvoir à la suite d’une interminable transition instaurée par lui-même en 1990. Il n’a quitté le pouvoir qu’en 1997, après le renversement de son régime par l’AFDL de Laurent-Désiré Kabila.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here