Non, le ministre congolais des ITP n’a pas échappé à un assassinat, plutôt le ministre ougandais

0
86

Depuis quelques jours, plusieurs pages Facebook relaient l’information selon laquelle le ministre congolais des travaux publics aurait échappé à une tentative d’assassinat à Kampala. Méfiez-vous, cette information est fausse !

« Tentative d’assassinat du ministre congolais des travaux publics à Kampala ce matin, deux de ses enfants sont morts dans l’opération », écrit la page « Mumbere lolwako Baraka b52 yiraforce Officiel pages ». La publication, posté le mercredi 2 juin, a généré 40 partages et 14 commentaires.

Tentative d'assassinat du ministre congolais des travaux publics à Kampala ce matin, deux des ses enfants seront morts…

Publiée par Mumbere lolwako Baraka b52 yiraforce Officiel pages sur Mercredi 2 juin 2021

Plus tard, la même information a été également relayée par d’autres pages Facebook.

Une photo sortie de son contexte

Grâce à l’outil de recherche par images renversées, Congo Check a retrouvé l’origine de l’illustration utilisée. Il s’agit, sur la photo, du général Edward Katumba Wamala, ministre ougandais des Travaux publics et des Transports. Mardi 1 juin, cet ancien chef de l’armée ougandaise a été visé par des tirs lors d’un déplacement en voiture à la périphérie Nord de Kampala, capitale de l’Ouganda. A en croire Daily Monitor, le ministre ougandais « allait assister aux funérailles de sa belle-mère sur la route d’Entebbe ». « L’incident grotesque qui a coûté la vie à la fille du général Brenda Nantongo et au chauffeur Haruna Kayondo s’ajoute à la longue liste des meurtres non résolus de personnalités de premier plan dans le pays », ajoute ce média ougandais.

Alexis Gisaro est à Kinshasa

Présenté comme ayant échappé à cette tentative d’assassinat à Kampala, Alexis Gisaro n’a jamais quitté le pays depuis sa nomination à la tête du ministère des Infrastructures et travaux publiques (ITP), renseigne son service de communication. Sur la page Facebook du ministère congolais des ITP, l’on peut constater que Gisaro a « effectué une visite à la coordination de la Cellule Infrastructures » le 31 mai. Les 1er et 2 juin, il a été respectivement à l’Agence congolaise des grands travaux (ACGT) et au Service Technique et Administratif (STA). Aucune trace donc d’un quelconque voyage à Kampala.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here