Non, l’artiste congolais Ferre Gola n’a pas été relaxé

0
91

Sur les réseaux sociaux, principalement sur Facebook, des internautes annoncent la relaxation de l’artiste Ferre Gola, incarcéré en France depuis début juin 2022. Congo Check a vérifié la véracité de ces déclarations et conclut qu’elles ne reposent sur aucune preuve factuelle.

« Ferre Gola vient d’être libéré » déclare ces publications sans préciser ni la source moins encore le tribunal qui a été à la base de cette décision judiciaire.

Le management de Ferre Gola dément

« Notre artiste Ferre Gola se porte bien. Les discussions de l’avocat en vue d’une libération prochaine de l’artiste évoluent favorablement. Je ne pourrai malheureusement pas donner plus de détails, car je suis tenue par le secret professionnel.Mais, je pense qu’après cette période de silence, il était nécessaire de communiquer avec vous sous cette forme en vous encourageant à continuer de consommer notre album Dynastie » écrit Haya Mvita, manager de l’artiste sur ses réseaux sociaux. « L’artiste vous remercie pour vos messages de soutien qu’il reçoit de partout. Toute l’équipe vous remercie.Restez connectés sur les réseaux officiels de l’artiste pour les nouvelles à venir » rassure-t-elle.

Pas toujours d’informations sur les vraies raisons de l’incarcération de Ferre Gola

Depuis son arrestation à l’aéroport de Paris Charles de Gaule, alors qu’il se rendait en Côte d’Ivoire au début du mois de juin, plusieurs spéculations apparaissent sur internet en RDC et dans sa diaspora sur le motif de cette incarcération. Les internautes précisent que l’artiste est détenu pour avoir infligé des coups sur l’un de ses enfants. Pourtant lors de l’annonce de l’interpellation de Ferre Gola, ses équipes n’avaient indiqué les raisons derrière cette action judiciaire. Jusqu’à ce jour, aucune source officielle de la justice française n’a pas non plus communiqué sur ce dossier.

Un vide communicationnel à la base d’un flux d’infox

Face à ce manque de détails sur les raisons de détention de Ferre Gola dont le nouvel album Dynastie est sortie cette année, les internautes ont puisé dans leur imaginaire pour alimenter cette actualité. Par exemple, une lettre non authentifiée a été attribuée à Ferre Gola. Dans les lignes de ce document, l’artiste Ferre Gola s’adresse à sa fille dans une démarche expliquant les raisons, qui lui ont poussé à lever la main contre elle.

Previous articleAttention, ces propos de Cristiano Ronaldo sur un retour à son club formateur Sporting lui sont faussement attribués
Next articleFactcheck : Barbra Banda écartée de la CAN 2022 par sa fédération et non exclue par la CAF pour un physique jugé trop fort
K. MAHAMBA WA BIONDI, connu sous le nom de plume "Fiston Mahamba Larousse" est diplômé en sciences de l'environnement et développement durable à l'Institut Supérieur de Développement Rural à Beni. Journaliste basé dans la partie Orientale de la République Démocratique depuis 2012, il s'est forgé dans l'exercice de ce métier après plusieurs formations de journalisme au Deutsche Welle Akademie, le centre de développement médias de la radiodiffusion publique Allemande. En 2018, il s'inscrit à l'École Supérieure de Journalisme de Lille pour parfaire une licence en journalisme multimédia. Ancien officier de communication au sein des Nations Unies, il poursuit un Master2 en Techniques des Métiers de l'Information à l'Université Nazi Boni (Burkina Faso) /Université Lumière Lyon (France). Son livre "Ebola: Fixers, ces boucliers non immunisés" est en cours d'édition. Journaliste et chercheur spécialisé sur la région orientale de la République Démocratique du Congo et les Grands-Lacs africains, ses études se focalisent sur les ressources naturelles, la santé, les conflits... Ses domaines de travail journalistique sont orientés vers l'environnement, le développement, l'emploi, les nouvelles technologies, l'agriculture, la politique, la culture,... qu'il couvre en écriture et images.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here