Non, Jean-Claude Vuemba n’est pas décédé après une vaccination anti-Covid-19

0
481

Il circule depuis quelques heures sur les réseaux sociaux une information faisant état du décès de Jean-Claude Vuemba, président de l’Assemblée provinciale du Kongo central. Méfiez-vous, il s’agit d’une désinformation.

A en croire ces posts, Jean-Claude Vuemba aurait succombé « juste après avoir reçu sa dose de vaccin contre la Covid-19 ».

Jean-Claude Vuemba est vivant et est en séjour à Kinshasa

Contacté par Congo check, le service de communication de l’Assemblée provinciale du Kongo central a démenti cette prétendue mort. « C’est totalement infondée ! L’honorable président est en vie et bien portant. Il est actuellement en mission à Kinshasa », a expliqué Mankele Mvemba, un des chargés de communication de cette institution provinciale.

Journaliste basé au Kongo central, Reagan Nsiese a également expliqué que Vuemba est bel et bien vivant. « C’est une fakenews. Il est en vie », a-t-il dit à Congo check, précisant que le président de l’élu de Kasangulu avait présidé la plénière du 19 mai avant son voyage pour Kinshasa.

Même réaction du côté de son parti, le Mouvement du Peuple Congolais pour la République (MPCR). « Ce sont de fausses rumeurs. Notre président national est en vie et se porte à merveille », a dit Pirens Tuti, vice-président de la ligue des jeunes de cette formation politique au téléphone de Congo Check. Même réaction pour Hervy Kiala, un des communicateurs du MPCR. Pour lui, « cette rumeur est l’oeuvre des ennemis qui veulent voir l’Assemblée provinciale du Kongo central sombrer ».

Dans une vidéo tournée et publiée le jeudi 27 mai en fin d’après-midi, l’intéressé a lui-même coupé court à cette rumeur. « Je suis vivant et je continuerai à tenir mon rôle de parent et surtout entant que président de l’Assemblée provinciale du Kongo-Central », dit-il dans la vidéo. Pour lui, le moment est mal choisi pour le donner pour mort. « Ce n’est pas à ce moment où nous pleurons tout ce qui arrive à Goma, avec l’éruption du Nyirangongo, que je puisse abandonner le peuple Congolais », a-t-il conclu.

A l’heure actuelle, plus de 7.000 personnes ont déjà été vaccinées contre la Covid-19 en RDC à l’aide du vaccin Astrazeneca. Jusqu’à présent, aucun cas de décès due à la vaccination n’a été reporté. Selon l’agence de presse britannique Reuters, trente-deux parlementaires de la République démocratique du Congo, soit environ 5% du total, sont morts du COVID-19 depuis le début de la pandémie, a déclaré le vice-président de l’Assemblée nationale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here