Mise en contexte : Ferré Gola n’a pas félicité Fally après sa performance à l’ouverture de la CAN, cette vidéo est truquée

0
246

L’artiste congolais Fally Ipupa a performé lors de la cérémonie d’ouverture de la « CAN 2021 » le 9 janvier à Limbe. Depuis cette prestation, plusieurs internautes se plaisent à faire des photomontages où on voit Ferré Gola, un autre musicien de la RDC, présenté comme son principal rival au pays, sur le plateau de la chaine Télé 50 avec une image de Fally Ipupa sur l’écran de fond.

Sur Instagram, « talents_from_africa01 » a publié une vidéo de Ferre Gola et Jean-Marie Kassamba avec en fond la prestation de Fally Ipupa à Limbe. On entend l’hôte de JMK tenir ces propos : « J’ai de bonnes relations avec lui et je le respecte beaucoup (pointant son doigt sur la vidéo de performance de Fally) ».

Après vérifications faites par Congocheck, la vidéo tronquée est tirée du dernier passage de Ferre Gola sur le plateau de Télé 50, le 30 septembre 2021 lors de la tranche « Pure voix, 100% rumba » et n’a aucun lien avec la prestation de Fally Ipupa à la CAN 2022.

On peut entendre Ferre Gola tenir des mots gentils à l‘endroit Fally Ipupa à partir de la 47’20’’. Cependant, pour ce qui est des propos sur les relations et le respect, il fait plutôt allusion à Koffi Olomide et non Fally Ipupa (à partir de la 49’22’’).

Nous avons également mené des recherches en vue de retrouver une réaction de Ferré Gola après la performance de Fally Ipupa mais sans succès. Plusieurs autres artistes dont Koffi Olomide et Robinio ont ouvertement félicité leur collègue.

Sur les réseaux sociaux ces photos et vidéos truquées ont créé une vive polémique et pourrait préjudicier amèrement les fanatiques d’un camp comme d’un autre quand on sait l’influence de la musique sur les populations.

Previous articleAttention, Fally Ipupa n’est pas le premier musicien congolais à se produire à l’ouverture d’une CAN
Next articleFaux, le chanteur Dadju n’est pas mort dans un accident de la circulation
K. MAHAMBA WA BIONDI, connu sous le nom de plume "Fiston Mahamba Larousse" est diplômé en sciences de l'environnement et développement durable à l'Institut Supérieur de Développement Rural à Beni. Journaliste basé dans la partie Orientale de la République Démocratique depuis 2012, il s'est forgé dans l'exercice de ce métier après plusieurs formations de journalisme au Deutsche Welle Akademie, le centre de développement médias de la radiodiffusion publique Allemande. En 2018, il s'inscrit à l'École Supérieure de Journalisme de Lille pour parfaire une licence en journalisme multimédia. Ancien officier de communication au sein des Nations Unies, il poursuit un Master2 en Techniques des Métiers de l'Information à l'Université Nazi Boni (Burkina Faso) /Université Lumière Lyon (France). Son livre "Ebola: Fixers, ces boucliers non immunisés" est en cours d'édition. Journaliste et chercheur spécialisé sur la région orientale de la République Démocratique du Congo et les Grands-Lacs africains, ses études se focalisent sur les ressources naturelles, la santé, les conflits... Ses domaines de travail journalistique sont orientés vers l'environnement, le développement, l'emploi, les nouvelles technologies, l'agriculture, la politique, la culture,... qu'il couvre en écriture et images.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here