Méfiez-vous de cette prétendue lettre de Vital Kamerhe adressée à Félix Tshisekedi

0
112

Une publication sur le réseau social Facebook a faussement attribué des propos à l’ancien Directeur de Cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe.

C’est sur le compte de Ebaka Show qu’une prétendue correspondance de Vital Kameradressée see au Président de la République, Félix Tshisekedi a été relayée suscitant ainsi des réactions de la part des internautes en commentaires. Méfiez-vous en, c’est une fausse information. 

« Urgent RDC. Lettre de Vital Kamhere à Felix. Il envoie un message qu’il juge fort à Félix Tshisekedi à partir de sa cellule de Makala. Mon ami Félix, je viens te présenter mes regrets les plus profonds après mon arrestation, certe nous avons toujours voulu un état de Droit mais fallait pas procéder de cette manière,  ma détention est une humiliation dont je ne saurai pas supporter, rappelle toi que nous avons toujours été ensemble depuis Genève et Nairobi où nous sommes promis une fidélité réciproque, j’ai été toujours là pour toi en étant traiter de tous les noms. Mais, je me suis décidé de te soutenir quelque soit tout, ma femme m’a d’ailleurs interdit de le faire, mais comme je ne voulais que tu perde je ne l’ai pas écouté, j’ai vendue mes 5 parcelles juste pour ta campagne électorale, tu oublie que cela nous a coûté 1 millions de dollars grâce à la location de Jet privé par moi, j’accepte tout ce que tu fais aujourd’hui contre moi parce que c’est l’univers politique (…)», écrit l’auteur de cette publication qui a générée plus de 170 mentions j’aime à côté des commentaires et des partages.

🔴Urgent RDC 🇨🇩. Lettre de #Vital_Kamhere à #Felix. Il envoie un message qu'il juge fort à Félix Tshisekedi à partir de…

Posted by EBAKA SHOW on Sunday, April 12, 2020

Pour vérifier cette information, Congo Check est entré en contact avec le parti politique de Vital Kamerhe, l’Union pour la Nation Congolaise. Des cadres de ce parti ont fait savoir que cette lettre n’emane pas de leur leader et l’ont qualifié de « fake ».

Contacté, l’avocat Jean-Marie Kabengela, un des conseils de Vital Kamerhe a démenti la nouvelle et précisé que cette correspondance n’est pas authentique. 

« Non non, c’est faux cette lettre dont vous me parlez n’est pas vraie » a-t-il laissé entendre au téléphone de CongoCheck

Sur des médias congolais visités par votre rédaction, aucune information affirmant l’authenticité de cette correspondance n’a aussi été publié depuis l’arrestation de ce dernier. 

Vital Kamerhe, 62 ans, a été condamné en juin 2020 à 20 ans de prison pour détournement de près de 50 millions de dollars de fonds publics.

Celui qui est surnommé « Le Faiseur de Roi » ou encore « le pacificateur » avait également été jugé coupable de plusieurs autres infractions pénales dont les sentences, si elles étaient cumulées, auraient pu atteindre 45 ans. Il a aussi été condamné aux travaux forcés et frappé d’une interdiction d’exercer des fonctions publiques pendant 10 ans.

Plutard sa peine a été réduite de sept ans de prison après une décision d’une cour d’appel de la capitale Kinshasa.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here